Dans l'actualité récente

Manchester United-Real Madrid : la presse anglaise révoltée

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-03-06T17:51:00.000Z, mis à jour 2013-03-06T18:15:31.000Z

L'élimination de Manchester United par le Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des champions a beaucoup de mal à passer en Angleterre. La presse britannique crie au scandale.

Vol, injustice, escroquerie même, tels sont les termes employés par les Unes des quotidiens anglais au lendemain de l'élimination de Manchester United par le Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des champions. Le carton rouge brandi par l'arbitre turc M. Cakir a créé la polémique outre-Manche.

Les Anglais ne décolèrent pas
A juste titre, les journaux anglais considèrent l'expulsion de Nani comme le tournant de la rencontre mardi soir en Ligue des champions. A ce moment du match, Manchester United menait 1-0 (2-1 sur l'ensemble des deux rencontres) et maîtrisait parfaitement son sujet face au Real Madrid. Sauf que la presse britannique va plus loin en criant au vol, le coupable désigné étant bien sûr l'arbitre M. Cakir. Le Daily Mail titre ainsi « Robbed » (Volés), le Telegraph balance un « Cheated » (Escroqué), tandis que le Daily Mirror fait sa Une avec un énorme « Wronged » que l'on peut traduire par un sentiment d'injustice.

Cakir anti-Anglais ?
La colère des Anglais est d'autant plus forte que le dénommé Cuneyt Cakir a déjà sanctionné de représentants britanniques dans un passé récent. C'est en effet ce même arbitre qui avait expulsé le défenseur de Chelsea John Terry en demi-finale retour de la Ligue des champions face au FC Barcelone (2-2 et qualification des Blues) l'année dernière ; c'est encore lui qui a sorti un carton rouge pour Steven Gerrard en septembre dernier lors du match de qualification à la Coupe du monde 2014 Angleterre-Ukraine (1-1). C'est donc au tour de Manchester United de subir les foudres de M. Cakir, pour le plus grand bonheur du Real Madrid.

L'Espagne félicite Modric
Côté espagnol évidemment, le son de cloche est différent. Même si la presse ibérique consent à trouver l'expulsion de Nani sévère, elle préfère se concentrer sur les héros du Real Madrid. Le journal madrilène Marca titre ainsi « Corazon de campeon » (Coeur de champion) en notant l'apport de Luka Modric à son entrée, auteur du but égalisateur, et en félicitant le gardien Diego Lopez pour son excellente prestation.

Une chose est sûre après ce match, le Real Madrid s'en sort plutôt bien et peur savourer sa qualification face à Manchester United.