Dans l'actualité récente

Manchester United : les Red Devils tournent une page

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-04-21T08:53:00.000Z, mis à jour 2014-04-22T08:49:38.000Z

En s'inclinant hier à Everton, Manchester United a officiellement dit adieu à la prochaine édition de la Ligue des Champions. Plus grave encore, c'est l'Europe tout court qui devrait lui échapper. David Moyes, s'il reste aux commandes, a du boulot devant lui.

Comme un clin d'oeil du destin, c'est sur la pelouse de l'ancienne équipe de David Moyes, Everton, que Man United a entériné sa non-qualification à la prochaine campagne de la Ligue des Champions.

David Moyes, une saison en enfer

A chaque journée qui passe sa peine pour David Moyes. De retour à Goodison Park pour y affronter son ancienne équipe Everton, la sanction a été la même qu'à l'aller. Une défaite (2-0).
Avant cette journée, Manchester United était la meilleure équipe de Premier League de la saison à l'extérieur. Avant ce match, Everton n'avait jamais battu deux fois les Red Devils sur une même saison depuis 44 ans. Mais ce dimanche, la hiérarchie historique entre les deux équipes ne s'est jamais vue. Everton a dominé le club de son ex-entraîneur et avlidé officiellement l'échec de coach écossais à la tête des Reds Devils : l'objectif Ligue des Champions s'est envolé. A 13 points de la 4e place occupée par Arsenal. Avec seulement quatre matches encore à disputer, les Mancuniens n'ont plus aucune chance de sauver les meubles.

Man United traîne sa peine

Ce constat n'est bien sûr pas une surprise après la saison très décevante de MU, à l'image de sa prestation à Goodison Park. Sans inspiration, sans tranchant, les hommes de David Moyes ont dû attendre la seconde période pour cadrer leur premier tir, une demi-volée de Shinji Kagawa qui n'a pas inquiété Tim Howard (48e). Malgré un onze de départ tourné vers l'offensive avec les titularisations du Japonais et de Nani pour épauler Juan Mata et Wayne Rooney, les Red Devils n'ont pas su inquiéter une équipe d'Everton qui, elle, confirme sa remarquable saison. Les Toffees, 5e, sont, eux, encore en course pour l'Europe.

Mata : "Croire en l'avenir"

Recordman au nombre de participations consécutives à la plus belle des Coupes d'Europe (18 depuis la saison 1996/1997), Manchester United se prépare forcément à une petite révolution. Quid de Robin Van Persie par exemple que l'on imagine goûté moyennement une saison loin des projecteurs et des étoiles de la Ligue des Champions ? Le présent et le futur proche ne s'annoncent pas rayonnant. Juan Mata, un des derniers arrivant dans le nord de l'Angleterre, préfère voir le verre à moitié plein : "Tout le monde sait que nous sommes dans une phase de transition, mais il faut croire en l'avenir. Dès cet été il devrait y avoir des recrues et j'ai la foi de penser que cela sera des joueurs de très haut niveau." Restera à Moyes à en faire une équipe à nouveau compétitrice.
Le prochain rendez-vous de Manchester United est fixé au 26 avril avec la réception de Norwich City.