Manchester United : Rooney et Ferguson en conflit sur les JO ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-21T10:55:00.000Z, mis à jour 2011-10-21T11:07:24.000Z

Pour les JO de Londres, la Grande-Bretagne voudrait s'appuyer sur Jack Wilshere, Gareth Bale, mais aussi Wayne Rooney. Ce qui ne réjouit pas Sir Alex Ferguson, déjà confronté à l'Euro 2012.

La Grande-Bretagne n'a plus organisé les Jeux Olympiques depuis 1948. Pour le retour de la flamme sur l'île, elle voit les choses en grand : puisqu'elle pourra enfin aligner une équipe de football (« unifiée »), elle rêve d'une véritable dream team.

La Grande-Bretagne ne peut habituellement pas figurer aux JO puisqu'elle participe pas aux qualifications en tant que telle. A cette occasion, elle a nommé Stuart Pearce (entraineur des espoirs anglais) à la tête de cette drôle de sélection. Et les spéculations vont bon train sur le casting : Gareth Bale, Aaron Ramsey, Jack Wilshere, Phil Jones, Chris Smalling, Jack Rodwell, Andy Carroll, sans compter les joueurs de plus de 23 ans appelés en renfort. On parle de Joe Hart, Wayne Rooney et David Beckham.

Le problème qu'affronte le football anglais, c'est que certains de ces joueurs (et notamment les « anciens » comme Wayne Rooney et Joe Hart) participeront sans doute à l'Euro 2012 à la fin de la saison, et qu'enchainer les 2 compétitions nuirait très fortement à leur récupération. Le chef de mission de cette « Team GB » reste optimiste : [Les fédérations nationales] « ne s'opposeront à aucun joueur qui voudrait s'impliquer ». Mais le problème pourrait venir des clubs...

Avant le derby de Manchester, Sir Alex Ferguson a donné son avis au Telegraph : « Ca a été lancé par l'Argentine et le Nigeria qui ont envoyé leur meilleure équipe (ndlr : aux JO) la dernière fois (...) Mais notre championnat est différent. Les joueurs ont besoin de repos et de récupérer. Je ne vois pas comment ce serait possible (ndlr : de doubler avec l'Euro). Je suis sûr que ce que je dirai ne changera rien mais c'est un fait ». Vu les difficultés physiques des anglais lors des grands rendez-vous, on est tenté de le croire...

Si cette équipe de Grande-Bretagne demeure au stade du fantasme, elle constituera sans aucun doute une des grandes attractions de ces Jeux Olympiques de Londres. A condition que les clubs en saisissent le caractère exceptionnel...