Manchester United : Rooney perd patience !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-07-17T08:23:00.000Z, mis à jour 2013-07-17T08:47:40.000Z

Depuis le début du mercato, le nom de Wayne Rooney est annoncé sur le départ. Les récentes déclarations de David Moyes n'ont pas arrangé les choses. L'Anglais est confus, il songe de plus en plus au départ.

Cela pourrait bien faire les affaires d'Arsenal et de Chelsea. La situation entre Wayne Rooney et les Red Devils ne cessent de se tendre. Un départ devient de plus en plus crédible. L'Anglais refuse d'être le remplaçant de Robin van Persie et reste à l'écoute des clubs intéressés par ses services. Manchester United retient pour l'heure le joueur, cela pourrait rapidement changer.

Moyes met le feu au poudre
La situation était déjà tendue entre les Red Devils et Wayne Rooney mais David Moyes, le manager mancunien, a passablement énervé l'international anglais. Il a récemment déclaré que Rooney devait rester afin de suppléer l'attaquant néerlandais en cas de blessure. « Si jamais Robin Van Persie devait se blesser, nous aurons besoin de lui », a expliqué l'entraîneur écossais.

Rooney est en colère
Ce mercredi matin, la presse anglaise est focalisée sur cette affaire. Selon SkySports, « Rooney est en colère et troublé par l'attitude du club ». Le média anglais indique que l'attaquant de 27 ans serait jugé sur le déclin par les dirigeants mancuniens. Un sentiment qui est loin d'être partagé par le principal intéressé qui estime être au sommet de sa forme et à l'apogée de sa carrière.

Arsenal et Chelsea en embuscade
Deux formations londoniennes pourraient bien profiter de la mauvaise ambiance qui règne à Manchester pour s'attacher les services de l'ancien joueur d'Everton. Arsenal cible le joueur depuis le début du mercato et Chelsea en a fait sa priorité. Mais il faudra mettre la main à la poche, The Sun estime le transfert à 92 millions d'euros. Ce montant comprend le prix du transfert plus le salaire du joueur sur 5 ans (environ 230 000 euros par semaine).

Ce n'est pas la première fois que Wayne Rooney souhaite quitter Manchester United. Mais cette fois, la cassure semble bien définitive.