Manchester United se rassure avant de recevoir le Bayern Munich

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-29T14:45:00.000Z, mis à jour 2014-03-29T14:54:42.000Z

Avec notamment un doublé de Rooney et un but de Mata, son premier chez les Red Devils, Manchester United a fait le plein de confiance avant la réception du Bayern Munich en Ligue des Champions. Moyes, cible des critiques, s'est évité une troisième défaite de rang à domicile.

Le score est peut-être un peu flatteur eu égard à la physionomie du match (4-1) mais Manchester United s'est bel et bien imposé sur sa pelouse face à Aston Villa. Suffisant pour se rassurer avant la réception du Bayern Munich pour le quart de finale aller en Ligue des Champions.

Une histoire de banderole
Les deux dernières rencontres à Old Trafford avaient accouché d'autant de déculottées pour les Red Devils, une première fois face à Liverpool (0-3), la deuxième contre Manchester City (0-3). C'est dire si Manchester United voulait se racheter et se rassurer avant de retrouver la Ligue des Champions. Après le premier quart d'heure, on ne peut pas dire que les hommes de David Moyes avaient bien entamé le match. Pire, ils étaient menés au score, suite au but d'Ashley Westwood sur coup franc (13ème). Auparavant, un avion affichant le message "Mauvais choix, Moyes dehors" en guise de banderole avait survolé Old Trafford. Néanmoins, il n'en fallait pas autant pour réveiller Rooney, égalisateur sur une belle offrande de Kagawa (20ème) avant d'offrir l'avantage aux siens sur pénalty juste avant la mi-temps. A lui tout seul, il avait renversé la vapeur et sauvé l'honneur de Moyes.

Aston Villa peut s'en vouloir
Au retour des vestiaires, Aston Villa a poussé un peu, à l'image d'un Benteke omniprésent dans la surface adverse. Profitant des largesses défensives de Manchester United, l'attaquant s'est d'abord loupé seul devant De Gea alors qu'il avait fait le plus dur (50ème) puis a vu sa tête passer juste au-dessus (54ème). Il aurait même pu profiter d'un pénalty à la 67ème après une faute de Vidic. En face, les Red Devils ont fait preuve d'un réalisme à toute épreuve, dans le sillage du premier but de Mata sous les couleurs rouges (57ème) et le finish de Javier Hernandez (90ème+2). C'était beaucoup trop pour les Villans, assommés et manquant de mordant.

Rendez-vous mardi
Sans vraiment montrer un visage séduisant et appliqué, Manchester United s'est évité une troisième défaite de rang à Old Trafford, soit une contre-performance qui aurait été historique et aurait pesé lourd sur l'ardoise déjà bien garnie de David Moyes. Au classement, les Red Devils restent 7ème, une place qui n'est pas européenne, à provisoirement deux longueurs de Tottenham. Mardi, ils accueilleront le Bayern Munich en Ligue des Champions.