Dans l'actualité récente

Manchester United : la victoire sans la manière

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-03-30T15:27:00.000Z, mis à jour 2013-03-30T15:29:49.000Z

Manchester United n'a pas forcé pour s'imposer sur la pelouse de Sunderland, à l'occasion de la 30ème journée de Premier League. Un tir de Robin Van Persie dévié a permis aux hommes de Sir Alex Ferguson de trouver la faille. 1 - 0. Service minimum.

Sans briller, Manchester United a remporté une 25ème victoire cette saison.

1ère mi-temps à sens unique
En attendant le replay face à Chelsea en quart de finale de la Cup, Sir Alex Ferguson a décidé de remanier son onze. Pourtant, même sans Rooney, Ferdinand et Giggs, les Red Devils ont très vite pris la mesure de Sunderland. Dès les premières minutes, Manchester United a monopolisé le ballon, leur future victime essayant de peser dans les duels par leur impact physique. Très souvent, ce fut par Kagawa, positionné en meneur de jeu, que le danger est venu. Mais il a fallu attendre un peu avant de voir le score se débloquer. Suite à un débordement côté gauche, Robin Van Persie voit son tir dévié par le pauvre Bramble (26ème). Pas de 20ème but pour l'attaquant hollandais, mais 1-0 pour Manchester tout de même.

2ème mi-temps terne
Après la pause, il n'y avait plus grand-chose à se mettre sous la dent, les Red Devils se contentant de gérer leur avantage, sans forcer sur leur talent. Il n'y avait de toute façon aucune raison d'élever le niveau de jeu, Sunderland, malgré un meilleur visage, se montrant incapable de faire plier la défense des Mancuniens. Ces derniers ont décidé de laisser le ballon aux hommes de Martin O'Neil et de procéder par contre. La partition récitée parfaitement en somme.
La septième (presque) rayonnante
Manchester United a finalement signé une septième victoire consécutive (la 25ème de la saison), portant son total de points à 77 points. En cas de succès de leurs voisins de City, ils conserveront 15 unités d'avance sur leur dauphin. Autrement dit, cela sent bon pour le vingtième titre de son histoire, tandis que les records ne seront que du bonus pour Sir Alex Ferguson.
Les journées se suivent et se ressemblent pour les coéquipiers de Patrice Evra.