Dans l'actualité récente

Manchester United - Zlatan : "Le lion est toujours en vie, mais les lions ne se comparent pas aux humains"

Voir le site Téléfoot

RTS11EPS
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-04-05T16:18:36.092Z, mis à jour 2017-04-06T07:06:51.998Z

Dans deux entretiens donnés à BT Sport et à la chaîne officielle de Manchester United, Zlatan Ibrahimovic a évoqué son avenir mais également sorti quelques phrases dont il a le secret.

Zlatan Ibrahimovic a remis quelques pièces dans le juke-box. Interrogé par <em>BT Sport</em>, en préambule de la rencontre de Premier League entre Manchester United et Everton disputée mardi soir (1-1), l’attaquant suédois a ressorti sa machine à punchlines. Et il n’a pas déçu l’auditoire.

Questionné sur divers sujets, dont son futur, l’ancien international suédois a dit les choses à sa manière. "La Premier League me supplie de rester. Je suis venu en Angleterre à 35 ans quand tout le monde pensait que j'étais en fauteuil roulant. Mais que s'est-il passé ? Le lion est toujours en vie", a glissé avec malice le joueur d’United.

Invité à donner son avis sur plusieurs attaquants de Premier League, Ibra a joué le jeu et fait du Ibra dans la foulée. "Lukaku est costaud, Agüero est bon. Et moi ? Les lions ne se comparent pas aux humains...", a ajouté un Zlatan décidément en forme olympique.

Zlatan : "Je ne suis pas venu à United pour perdre mon temps"

Interrogé sur son avenir lors d'un entretien donné pour la chaîne officielle de Manchester United, Zlatan Ibrahimovic, qui dispose d'une option pour évoluer une saison supplémentaire avec les Red Devils, a mis les choses au point : il veut un club ambitieux. Et cela conditionnera son futur.

"J'ai 35 ans. Beaucoup de choses doivent êtes réglées quant à mon avenir. Ce n'est pas comme si j'avais 20 ans et encore 10 ans devant moi. Il me reste probablement une, deux voire trois années. Tout dépend de ce que tu veux et de ce que le club veut, de sa vision pour le futur. Je l'ai dit dès le premier jour où je suis arrivé : je ne suis pas venu ici pour perdre mon temps, je suis venu ici pour gagner. Le classement du championnat ne ment pas. L'équipe est ce qu'elle est (...) Si tu veux gagner de plus grandes choses, il faut créer plus gros", a martelé le Suédois.

Il en a ensuite ajouté une couche. "Je suis venu ici sans Ligue des champions et avec l'équipe qu'il y avait. Ce n'était pas une équipe qui était favorite pour le titre mais je suis quand même venu. Je suis venu pour aider, pour faire ce que je sais faire, pour améliorer les choses et amener l'équipe et le club à un niveau plus élevé."