Mandanda : "Pas fini !"

Voir le site Téléfoot

Mandanda : 'Pas fini'
Par Olivier D'ARIES|Ecrit pour TF1|2010-04-06T10:37:00.000Z, mis à jour 2010-04-06T10:37:47.000Z

Steve Mandanda est satisfait de la victoire de l'OM face à Lens (1-0) malgré la manière peu convaincante. Mais le numéro 2 des bleus en est sûr : "La victoire amène la victoire" !


Mandanda : 'Pas fini'
© AFP

STEVE MANDANDA, l’OM a souffert pour venir à bout de Lens. Comment avez-vous vécu cette rencontre ?


S.M : Ce n’est pas un superbe match de notre part, mais l’essentiel est là. On a eu du mal à jouer et à produire du jeu. On a fini à dix contre onze mais on a montré beaucoup de solidarité. Au final, on prend les trois points et on ne va retenir que ça.


Après la finale de la Coupe de la Ligue, c’était important d’enchaîner par une victoire ?


S.M : Même si ce n’était pas extraordinaire et qu’il y a eu pas mal de déchets dans le jeu, l’important c’était de gagner et de prendre les trois points. On voit que c’est compliqué pour d’autres équipes. C’est donc bien d’avoir remporté cette rencontre.


Marseille n’a pas réussi à se créer beaucoup d’occasions. C’est inquiétant ?


S.M : Non, car de notre côté on n’a pas concédé d’occasion de but non plus. Même lorsque l’on jouait à dix. C’est bien de gagner ce genre de match. Je ne sais pas si c’est un symbole. Mais c’est important et c’est bien de gagner ce genre de rencontre-là.


Vous auriez peut-être perdu ces rencontres-là l’an passé ?


S.M : Peut-être, oui. C’est bien de gagner ces matches-là mais il faut continuer avec cet état d’esprit. Ce n’est pas fini, il reste encore beaucoup de matches.


Cette série de victoires peut-elle vous permettre de finir la saison encore plus en confiance ?


S.M : C’est clair que comme dit le coach, "la victoire amène la victoire". On est plus sereins, plus solides, plus costauds. C’est bien, il faut maintenant garder ça jusqu’au bout. Et ne pas s’enflammer ou se croire déjà arrivé. Car on gagne 1-0 contre Lens mais c’est compliqué quand même. Il faut rester humble et continuer à travailler. On verra bien ensuite comme ça se passe.


Pensez-vous que le carton rouge infligé à Stéphane Mbia est mérité ?


S.M : Je ne peux pas vraiment dire s’il y a faute ou pas. Mais je trouve en tout cas l’expulsion sévère.


Mercredi, en cas de victoire contre Sochaux, vous pouvez être leader. C’est une motivation supplémentaire ?


S.M : Aujourd’hui, on prend les matches les uns après les autres. Il faut pouvoir rester placé pour les quatre-cinq derniers matches de la saison. Ce match en retard peut nous permettre de remonter tout en haut du classement. Le succès contre Lens nous met en confiance pour cette rencontre. On va bien récupérer et se préparer pour l’emporter mercredi.


Vous allez enchaîner avec deux nouvelles rencontres à domicile. Préparez-vous ces échéances différemment ?


S.M : On préfère jouer à domicile plutôt qu’à l’extérieur. Et puis on a pris l’habitude cette saison de jouer tous les trois jours. On sait qu’il faut bien récupérer pour pouvoir enchaîner les bonnes performances. On a déjà réussi à le faire dans la saison. Je ne vois pas pourquoi on n’y arriverait pas sur les deux semaines qui arrivent.


Bordeaux battu ce week-end, c’est Lyon maintenant votre principal pour le concurrent pour le titre ?


S.M : C’est nous, tout simplement. Il ne faut pas regarder les autres et prendre les points quand on le peut. Les autres équipes font leur chemin.


Vous avez un pronostic pour la rencontre de Ligue des champions entre Bordeaux et Lyon mercredi ?


S.M : Je ne suis pas un très bon pronostiqueur vous savez. En tout cas, peu importe le résultat, je pense que ça n’aura pas d’incidence sur la fin de championnat. Que le meilleur gagne !