Maradona ne voulait plus voir Messi derrière Cristiano Ronaldo

Maradona ne voulait plus voir Messi derrière Cristiano Ronaldo
Diego Maradona a évoqué les conseils donnés à Leo Messi à l'époque où Cristiano Ronaldo lui ravissait le Ballon d'Or, mais aussi son petit fils, Benjamin Aguero. Sans oublier une pique pour Pelé...
Alors qu'il fait assurément partie des meilleurs joueurs de l'histoire, Diego Armando Maradona est également un personnage haut en couleurs, qui n'a jamais laissé indifférent. Aujourd'hui entraineur d'Al Wasl, à Dubaï, ses déclarations (au site de la Liga Espagnole) continuent de faire parler...
Les conseils de Maradona à Messi

Interrogé une nouvelle fois sur son « successeur », voici ce que D10S a eu à dire : « Messi est le meilleur joueur du monde. Quand il a terminé second derrière Cristiano Ronaldo(ndlr : au classement du Ballon d'Or), en 2008, je lui ai dit : « Messi, c'est la dernière fois que je te laisse terminer second ». Et il n'a plus jamais terminé second ». Avant de développer, sur son ancien joueur en sélection (de 2008 à 2010) : « Tout le monde veut que l'on traite bien le ballon, et Messi est celui qui le fait le mieux ».
Pelé en prend (encore) pour son grade

On connait l'animosité entre Pelé et Maradona ; alors quand on évoque des propos de Messi qui déclarait « ne pas avoir besoin de regarder jouer Pelé pour savoir que Maradona était meilleur », l'argentin se régale : « Non, parce qu'il va les voir en noir et blanc (rires). S'ils continuent à dire que la lutte pour être le meilleur est entre Maradona et Messi ça va rendre le morocho (équivalent de « noir » en argot argentin) fou, et il va faire un scandale ». On attend la réponse...
Dieu aime (aussi) son petit-fils

La fille cadette de l'idole, Giannina, est mariée à une des stars de l'albiceleste, Sergio Agüero. Avec qui elle a eu un fils, Benjamin. Le grand-père sait faire preuve de tendresse : « Benja est la plus grande chose au monde. C'est mon roi. Je l'ai vu sur Skype et j'ai joué avec lui. Je faisais l'imbécile. Je ne pensais pas qu'on puisse aimer un petit autant que j'aime Benjamin. Il est tout pour moi. Quand il m'arrive quelque chose de mauvais, je regarde sa photo et ça va mieux ».

S'il n'aura que 3 ans en février prochain, Benjamin Agüero dispose déjà d'un patrimoine génétique assez stupéfiant. Mais l'Argentine ne cherche plus le nouveau Maradona, puisqu'elle a trouvé Messi...

News associées