Marco Verratti de retour au pays en 2017 ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-09-09T08:01:12.321Z, mis à jour 2016-09-09T09:15:08.618Z

De nouveau ambitieux, le Milan AC voit grand pour son prochain mercato avec Marco Verratti comme cible prioritaire.

En plein marasme depuis plusieurs saisons, le Milan AC compte sur l’arrivée de nouveaux investisseurs chinois pour redevenir un club qui compte en Europe. Ambitieux, les désormais partenaires financiers de Silvio Berlusconi sont décidés à investir massivement sur le marché des transferts en 2017.

En effet, selon le Corriere delle Sport, le club Lombard disposera d’une conséquente enveloppe de 100 M€ pour renforcer l’équipe première l’an prochain. Le coach Vincenzo aurait d’ors et déjà plusieurs noms pour incarner le renouveau de son Milan.

Marco Verratti en tête d’affiche

Ce n’est un secret pour personne, la Série A regrette amèrement de s’être fait chiper son milieu de terrain le plus prometteur, Marco Verratti, par le Paris saint Germain à l’été 2012. Bien décidés à en faire la figure de proue de leur nouveau projet, les dirigeants lombards souhaiteraient donc faire le forcing pour attirer le lutin de Pescara.

Malheureusement pour les supporters rossoneri, le dossier paraît bien compliqué à conclure. Le PSG ne semble pas du tout intéressé à lâcher sa pépite, qui incarne le projet qatari depuis quatre saisons déjà,  et l’a encore verrouillé cet été avec une nouvelle prolongation de contrat. L’engagement du milieu coure désormais jusqu’en 2021 avec un contrat avoisinant les 10 M€, des sommets très difficilement atteignables pour les finances milanaises.

De surcroît, en cas de changement de stratégie du club de la capitale, le Milan AC devrait certainement se heurter à une féroce concurrence. Le Real Madrid, le FC Barcelone et le Bayern Munich sont ainsi des afficonados de longue date du joueur transalpin…


Harry Kane en plan B

En cas d’échec, très probable, sur ce dossier, les milanais auraient identifié un second profil prioritaire, celui de l’attaquant de Tottenham, Harry Kane. Séduits par le profil de l’international anglais, ils seraient ainsi prêts à casser leur tirelire pour lui faire découvrir le Calcio.

Si le club londonien est connu pour lâcher ses pépites contre un gros chèque, son président Daniel Levy est surtout réputé pour être un négociateur hors pair. Il y a donc fort à parier que ce dossier s’avère aussi onéreux et compliqué que celui de Verratti. Sans compter sur la moindre exposition du Calcio par rapport à la Premiere League qui pourrait refroidir les ardeurs de l’attaquant…

On peut ainsi s'avancer à penser que les dirigeants italiens vont devoir creuser de nouvelles pistes pour bâtir leur effectif.