Dans l'actualité récente

Mario Balotelli pousse un coup de gueule contre les médias

Voir le site Téléfoot

Balotelli
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-03-18T11:19:22.414Z, mis à jour 2017-03-18T11:19:24.843Z

Mario Balotelli s'en est vivement pris aux médias pour n'avoir retenu que ses propos sur Cavani alors qu'il avait parlé de choses plus importantes.

Récemment interviewé par RMC, Mario Balotelli s’est livré sur de nombreux sujets, certains étant des problématiques de société. Mais on a surtout retenu sa sortie sur Cavani, qu’il ne place pas dans la catégorie des phénomènes. Une fausse affaire qui agace profondément l’attaquant de l’OGC Nice.

Un coup de gueule

« Pour moi, un phénomène, c’est Di Maria, c’est Falcao… Même Cavani, il est fort, mais ce n’est pas un phénomène à mes yeux » avait confié Mario Balotelli. Cette phrase n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd et les médias n’ont pas manqué de la commenter. Au grand dam de celui qui l’a prononcée. Sur Instagram, Super Mario a poussé un coup de gueule, à la fois juste et justifié. « Vous êtes juste ridicules sérieusement » affirme-t-il à propos des journalistes.

« Vous êtes juste ridicules sérieusement »

« J’ai parlé des jeunes joueurs incroyables, j’ai parlé du racisme, j’ai parlé de l’Italie, et tous ce que les journaux retiennent c’est cette histoire avec Cavani… Vous êtes juste ridicules sérieusement… Cavani est un joueur incroyable et je le respecte en tant que meilleur buteur mais, en France, le toucher de balle d’un phénomène je l’attribue à Di Maria et Falcao. Et alors ? Ne me demandez plus d’interview » clame haut et fort un Mario Balotelli très énervé par la situation.

« Balotelli, ce n’est pas un jeu »

Il va encore plus loin, « Balotelli ce n’est pas un jeu, c’est une personne avec des opinions, ayez les vôtres pour en juger. Ce qui m’agace le plus ce n’est pas tellement qu’une nouvelle affaire stupide sorte mais le fait d’avoir parlé de vrais problèmes de société et que tout le monde ne retienne que ça. Voilà pourquoi la société et la nouvelle génération seront de plus en plus faibles. » L’attaquant, connu pour ses déboires et ses relations compliquées avec la presse, avait un message fort à faire passer.