Dans l'actualité récente

Marseille : André Ayew n'abandonnera pas son frère à l'OM cet été

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-13T14:52:00.000Z, mis à jour 2011-05-13T15:02:27.000Z

La saison de l'OM offre encore un bilan mitigé, mais Marseille s'est trouvé un nouveau chouchou : André Ayew. Ou plutôt deux : lui et son frère Jordan.

Abedi Pelé a déjà offert une Ligue des Champions à l'OM, grâce à un corner déposé sur la tête de Basile Boli, un soir de mai 1993 à Munich. Le Vélodrome a découvert cette saison une autre partie de son legs : ses deux fils, André et Jordan.



Formé à l'OM, le cadet des fils d'Abedi Pelé a pris son envol la saison dernière, lors d'un prêt à Arles-Avignon, en L2. Il est un élément moteur de l'accession à l'élite, confirmant les promesses de la Coupe du monde des U20 2009 remportée par le Ghana, dont il était le capitaine. Il participe à la coupe du monde 2010, dont il est élu 3ème meilleur espoir. Ces états de service lui permettent de revenir à l'OM en position de force pour 2010-2011. Et de l'avis général, il est la grande satisfaction Marseillaise de la saison, à 21 ans.







Le benjamin de la fratrie, Jordan, a lui aussi été formé à la Commanderie. Sa trajectoire est pourtant différente. Lorsqu'André Ayew a dû quitter le cocon Marseillais pour revenir plus fort, Jordan Ayew a marqué dès sa première entrée en jeu sous le maillot phocéen, la saison dernière. Son grand frère est plus polyvalent, plus bagarreur, alors que lui semble être un pur attaquant. Leur père considère d'ailleurs Jordan comme le plus doué techniquement. A 19 ans, il pousse déjà l'international André-Pierre Gignac sur le banc...




En cette fin de saison, Marseille apprend à apprécier cette paire, qui succède aux frères Van de Kerkhof, aux frères de Boer, aux frères Laudrup, dans la liste des fratries célèbres. André Ayew aurait déjà attiré l'œil de Barcelone, mais lui n'envisage pas un départ cet été : « J'ai envie de continuer à progresser et à travailler avec tout le monde ici. Partir n'est pas dans ma tête ». Il pourra ainsi continuer sa progression, garder un œil sur son petit frère, et continuer à faire le bonheur de l'OM.


Didier Deschamps et tout le club Marseillais espèrent maintenant que les frères Ayew continueront à grandir, et rejoindront un jour leur père dans la légende de l'OM. La finale de la Ligue des Champions 2012 se jouera à Munich...