Dans l'actualité récente

Marseille : Deschamps " attend de voir ", Heinze s'en va, et Lucho ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-28T20:00:00.000Z, mis à jour 2011-05-28T20:55:26.000Z

L'Olympique de Marseille vit une fin de saison agitée. Alors que l'entraineur Didier Deschamps s'interroge sur son avenir, Gabriel Heinze a annoncé son départ, et Lucho Gonzalez serait partant.

Le mercato sera très chaud cette année à Marseille. A peine le titre de Ligue 1 abandonné au profit de Lille, l'effectif Marseillais tout entier est plongé dans l'incertitude. Les conférences de presse du jour étaient chargées.




Bon nombre des questions sur l'avenir de l'équipe Marseillaise pourraient être réglées par l'entraineur, Didier Deschamps. Pas satisfait des moyens que le club mettrait à sa disposition pour le mercato estival, celui-ci hésite à aller au bout de son contrat, dans 1 an. Il renvoie donc la balle dans le camp de ses dirigeants : « Je suis en réflexion. J'attends d'avoir la feuille de route, c'est très important, car je sais les exigences d'un club comme Marseille et je suis quelqu'un d'ambitieux ».




Le problème, c'est que Deschamps a construit lui-même un e bonne partie de l'effectif olympien actuel, et ses cadres ont du mal à gérer cette instabilité. Gabriel Heinze, lui, a même devancé son entraineur : il annoncé son départ ce midi. L'argentin, lui aussi, n'a que l'ambition à la bouche : « Deschamps m'avait fait venir pour un projet ici à l'OM, mais quand je vois que le projet ne va pas continuer, je préfère partir. Je pense différemment de certains patrons du club».




Un autre cadre de Deschamps, et meilleur ami de « Gaby » à la ville, se pose lui aussi des questions : Lucho Gonzalez. Recruté pour 18 millions d'euros il y a 2 ans de ça, le meneur de jeu Argentin a séduit l'exigeant public Marseillais dès sa première saison. Mais la saison qui s'achève a été plus mitigée pour lui, et comme Heinze, son salaire pèse lourd. Jean-Claude Dassier ne s'opposerait donc pas à son départ (Roma, Malaga), et penserait à Morgan Amalfitano, souvent brillant à Lorient, pour le remplacer. Ce dernier serait bien moins onéreux, puisque libre de tout contrat.


Alors qu'il doit affronter une période économique difficile, notamment due à la réfection du Stade Vélodrome, l'Olympique de Marseille semble être à un tournant de son histoire sportive. Le club le plus populaire de France va-t-il tenter de repartir vers les sommets ou rentrer dans le rang ?