Marseille et les géants

Marseille et les géants
Dans le groupe C de la Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille ne va pas s'amuser. Si le FC Zurich, nouveau venu dans la compétition, est largement à la portée des Phocéens, le Milan AC de Leonardo et le Real Madrid, version Galactiques II, s'annoncent difficiles à bouger. Présentation.

LIGUE DES CHAMPIONS - GROUPE C


. FC ZURICH
Pays : Suisse
Entraîneur : Bertrand Challandes
Stade : Letzigrund (23 500 places)
Victoires C1 : 0
Matches en Coupe d'Europe : 95


Le FC Zurich risque de se souvenir très longtemps de sa première en Ligue des Champions. Le club helvétique est tombé dans un groupe uniquement composé d'anciens vainqueurs de la Coupe d'Europe. Le champion de Suisse s'est qualifié pour la C1 en éliminant Ventspils en barrages (3-0, 2-1) et tentera de faire de son mieux avec son budget de 23 millions d'euros. On est loin du Real Madrid, du Milan AC voire même de l'Olympique de Marseille.


___________________________________________________________________________________________


CE QUE LES MARSEILLAIS EN PENSENT


Jean-Claude Dassier: "Cette poule je l'adore! Il y avait certainement des poules plus faciles, mais franchement je l'adore! On retrouve Milan et dans l'histoire de nos deux clubs, ce n'est pas forcément à l'avantage des Italiens. On est à égalité de chances entre les trois gros de cette poule. Si on sort de la poule, ça voudrait dire qu'on pourrait faire un bon bout de chemin derrière. En Ligue des champions, on ne peut pas espérer passer entre les gouttes, mais je suis confiant, vous verrez. L'équipe de Didier (Deschamps) est belle. Heinze sera ravi de retrouver le Real."


Didier Deschamps (sur OM TV): "Le risque en étant dans le chapeau 3, c'est de prendre deux grosses équipes et on les a avec le Real et Milan... Il faudra faire un exploit face à ces deux clubs tout en ne négligeant pas Zurich. Il faudra faire attention à l'ordre des matches. Il faudra un OM à son meilleur niveau pour sortir des poules. Ce n'est pas le Milan d'il y a quatre ou cinq ans mais, quand même, il y a beaucoup de talent."

News associées