Marseille : Nos suggestions pour remplacer Labrune

Voir le site Téléfoot

RTX2ADFG
Par Christopher LE CAER|Ecrit pour TF1|2016-07-16T14:36:05.215Z, mis à jour 2016-07-16T14:37:42.105Z

Marseille et Labrune c'est fini. Désormais, le club va devoir se trouver un nouveau président. Nous avons quelques suggestions, quelque peu décalées, à faire à Margarita Louis-Dreyfus.

Après cinq années passées à la tête du club, Vincent Labrune a annoncé qu'il ne serait plus le président de l'Olympique de Marseille à la reprise. Désormais, on s'active en coulisses pour lui trouver un successeur, le tout sur fond de vente du club. Madame Louis-Dreyfus nous avons quelques suggestions…

Vidéo : Marseille, la vente ou le chaos ? :


Si elles sont nombreuses les célébrités dans la « corbeille » du Parc des Princes à encourager le Paris Saint-Germain (de Rihanna à Bruel en passant par Sarkozy, Beyoncé ou Teddy Riner), d'autres stars ont encore et toujours l'OM dans le coeur. Contre vents et marées. Et avec fierté. Allez hop ! ça mérite bien un poste de président de Marseille, non ? Si si, parce que depuis quelque temps, c'est dur, très dur de supporter le club des Bouches-du-Rhône. Prenez ça comme une belle récompense de votre fidélité.

M Pokora, président "stylé" et ambianceur

Et oui, il ne s'en cache pas. Bien que natif de Strasbourg, M Pokora a l'OM tatoué sur le torse. Une passion née dans sa plus tendre enfance. « Je suis de la génération qui a vu les grosses équipes de l'OM, les épopées en Ligue des champions. Depuis tout petit, c'est l'OM ». Avec lui président, c'est l'assurance d'avoir du bon son (!) dans le vestiaire olympien avant les matches et dans la sono du Vélodrome. Mais révolution de palais oblige, exit le fameux « Jump » de Van Halen. A l'entrée des joueurs sur la pelouse, le public aura droit à… « Mon étoile ». Ça ne vous dit rien ? Souvenez-vous, ce « tube » planétaire qu'il a enregistré à ses débuts avec le groupe Link Up. Parce que le Matt, il croit à une seconde étoile sur le maillot marseillais… Ambitieux. Bon, en parallèle à son activité de président, Matthieu continuera de chanter quand même. Mais ça ne sera pas un souci. L'artiste gardera toujours un oeil sur les prestations de ses protégés. « En tournée, je regarde sur mon smartphone, je me débrouille pour être tenu au courant, même en concert pendant les changements de tenue, je demande les résultats », avait-il indiqué il y a quelques mois. Et si Paris a Rihanna, Beyonce et Jay-Z, Marseille aura Justin Timberlake et Timbaland, avec qui Pokora a collaboré. Du beau monde dans les loges VIP du Vélodrome…

Avec Foucault, l'assurance de « sacrées soirées » au Vélodrome

Jean-Pierre Foucault président de l'OM ? Quoi de plus normal. L'animateur de télévision est un supporter de la première heure, déjà président de l'association sportive OM. Bon, il est vrai qu'en 2007 il avait soutenu Jack Kachkar pour le rachat du club. Mais tout le monde a le droit de faire des erreurs non ? Et a une deuxième chance aussi. Surtout, il est un vrai minot, un enfant de la ville, où il est né il y a 68 ans. Il a tout connu à Marseille. Les bons moments, comme les mauvais. Le club pourra compter sur son expérience. Foucault, c'est votre dernier mot Margarita ?

Un classico Denisot ?

Après le PSG, Marseille ? Et pourquoi ! Questionné récemment sur la vente de l'OM, Michel Denisot a rappelé tout le bien qu'il pensait du club olympien. « Marseille est un des acteurs majeurs du championnat. C'est un club qui a un attrait hors du commun, qui est très singulier, qui a un palmarès ». Un appel du pied ? Avec Denisot à sa tête, c'est l'assurance d'avoir un président expérimenté, qui sait y faire avec les grosses cylindrées. L'animateur de Canal Plus, en sept ans de présidence du Paris Saint-Germain, a remporté un championnat de France, une coupe européenne et six coupes nationales. Pas mal non ? Il ne sera pas facile cependant de convaincre les supporters marseillais… Alors après avoir présidé le club de Châteauroux jusqu'en 2008, motivé pour un retour aux affaires Michel ? De Gaston-Petit au Vélodrome il n'y a qu'un pas…

Le retour des « anciens » ?

C'est bien connu, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures. Alors pourquoi pas le retour des vieux éléphants ? Entre lui et Labrune, ce n'était pas vraiment l'entente cordiale. Pape Diouf, ancien président de l'OM (entre 2005 et 2009) a estimé que le bilan de son successeur à la tête du club a été « désastreux » et son « échec patent et réel ». Rien que ça. Alors prêt à reprendre le flambeau pour redresser le club ? « Si demain, le club tombait trop bas, que plus personne n'en voulait, et qu'il faudrait le relancer, je ne tournerais pas le dos si on faisait appel à moi. » Surtout que l'ancien journaliste sportif a déjà réalisé des miracles avec l'OM. En 2006, il a été à l'origine d'une décision controversée d'aligner une équipe bis de Marseille au Parc des Princes face au PSG pour le compte de la 30ème journée de Ligue 1. Ce jour-là, les « minots » avaient réussi l'exploit de tenir en échec les Parisiens (0-0). De plus, il garde toujours une cote de popularité du côté de la Canebière. 

Et Bernard Tapis ? Après tout, c'est l'unique dirigeant d'un club français à avoir remporté la plus prestigieuse des coupes d'Europe. Il connaît parfaitement la maison et avec son fort caractère, il pourrait remettre l'OM sur le droit chemin. Questionné en mars dernier sur un possible retour aux affaires, il n'avait pas fermé la porte : « Je ne sais pas si j'aurais la capacité de soigner (l'Olympique de Marseille), mais je crois que ça ne pourrait pas être pire. » Ça, c'est dit.

Finalement, Rolland Courbis, ancien coach olympien (1997-1999), dans une interview accordée au Phocéen en avril, a peut-être trouvé la solution : « S'il n'y a plus d'effectif, qu'il n'y a pas de repreneurs, il ne faut ni appeler Pape Diouf, ni Bernard (Tapis), ni moi, mais David Copperfield ». Pour que la magie revienne du côté du Vélodrome.