Matches amicaux : l'OM et Lille freinés, Monaco battu par le Sporting Portugal

Voir le site Téléfoot

Falcao   Manchester City vs Monaco
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-07-23T16:19:26.199Z, mis à jour 2017-07-23T16:19:27.128Z

Quel résultat ont obtenu les gros clubs de Ligue 1 ce week-end en amical ?

L'Olympique de Marseille, le LOSC et Monaco n'ont pas su gagner le match amical qu'ils ont disputé ce week-end. Pour deux des équipes, il y a pourtant des échéances importantes à venir.

Monaco battu par le Sporting Portugal

L'AS Monaco vivait son dernier match de préparation à une semaine du Trophée des Champions face à Paris. L'occasion pour Leonardo Jardim et ses troupes de revoir une ultime fois leurs gammes face au Sporting Portugal, un adversaire qu'ils avait étrillé en amical durant l'été 2016 (4-1). Malheureusement pour le champion de France en titre, coupable de pertes de balle impardonnables, les Portugais étaient bien préparés et ont crânement joué leur chance sur des contres assassins. Alors que Rony Lopes a vu son but justement refusé pour un hors-jeu de Kongolo (qui gênait alors Rui Patricio), Bruno Fernandes (32e) puis Dost (43e) sont venus sanctionner le manque d'efficacité des Monégasques. Ces derniers ont juste sauvé l'honneur grâce à Carrillo (90e+1). C'était trop tard.

L'OM freiné

L'Olympique de Marseille est lui aussi à quelques jours d'un rendez-vous capital : la réception d'Ostende pour le troisième tour préliminaire aller de la Ligue Europa. Après six succès de rang en préparation, Marseille a malheureusement été freiné par les Glasgow Rangers. Valère Germain, encore, avait pourtant ouvert le score (63e) mais Niko Kranjcar a égalisé (75e). Les hommes de Rudi Garcia, solides derrière, ont connu quelques pannes devant. En espérant qu'elles disparaissent d'ici jeudi soir.

Lille aussi

Le LOSC affrontait justement le prochain adversaire de l'OM. Le club nordiste, qui attend patiemment la première journée de Ligue 1 (la réception du Nantes de Claudio Ranieri le 6 août prochain), n'a pas su faire mieux qu'un match nul. Il faut dire que Marcelo Bielsa, fin tacticien qu'il est, a préféré essayer des combinaisons et son 4-3-3 de samedi n'a pas porté ses fruits offensivement. En revanche, Maignan a signé un nouveau clean sheet et le coach argentin pourra au moins se satisfaire de la solidité de son arrière-garde à quinze jours de la reprise, ainsi que du travail de pressing de ses joueurs. Sa marque de fabrique.