Les maux bleus

Voir le site Téléfoot

Le péril jaune
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-05-07T16:45:11.000Z, mis à jour 2010-05-07T16:45:11.000Z

A une semaine de la divulgation de la liste des 23 par Raymond Domenech, quelques cas laissent songeur. Blessés, à l'écart ou en méforme, certains joueurs, qui sont ou ont été incontournables il n'y a pas si longtemps, semblent loin du compte. Petit tour d'horizon des maux bleus.

THIERRE HENRY - FC Barcelone


Les maux bleus

Thierry Henry n'est plus un premier choix à Barcelone. Pas même un second. L'international français, meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France (51), est apparu cinq fois dans l'équipe première du Barça en mars, trois fois en avril. Une misère. Il n'était même pas dans le groupe le week-end dernier. Ajoutez à cela que Thierry Henry, 32 ans, n'a plus joué un match dans sa totalité depuis le 13 janvier. C'était en Coupe d'Espagne, face à Séville (0-1). Inquiétant ? Un peu. Voire beaucoup. Si certains se rassureront en se disant que " Titi" arrivera frais comme un gardon en Afrique du Sud pour y disputer sa quatrième Coupe du monde, d'autres pensent que l'ancien Gunner n'est plus au niveau.


WILLIAM GALLAS - Arsenal


Les maux bleus

A une semaine de la divulgation de la liste des 23 par Raymond Domenech, William Gallas fait son retour. Pas sur les pelouses malheureusement. Mais sur la scène médiatique. Dans le quotidien Le Parisien, le défenseur d'Arsenal annonce haut et fort qu'il sera "prêt pour l'équipe de France" et la Coupe du monde. Touché au mollet le 31 mars dernier, en quart de finale aller de la Ligue des Champions (Arsenal-Barcelone), Gallas, qui faisait son retour ce soir-là, a rechuté. Et laissé Raymond Domenech dans l'expectative. Quelques jours plus tard, le sélectionneur national avait annoncé qu'il n'emmènerait pas un joueur blessé en Afrique du Sud, ne voulant pas réitérer le bide Vieira lors de l'Euro 2008. Quid de Gallas ? Le défenseur sera, sauf surprise, dans la liste. Mais quel Gallas verra-t-on sur les pelouses en juin ?


LASSANA DIARRA - Real Madrid


Les maux bleus

L'indispensable Lassana Diarra ne l'est plus au Real Madrid. L'infatigable milieu de terrain, qui colle aux basques de ses adversaires comme un chewing-gum, joue peu. Victime de pépins physiques et des choix de Manuel Pellegrini, qui ne l'a titularisé que deux fois depuis l'échec en huitièmes de finale de la Ligue des Champions face à Lyon (1-1), " Lass" ronge son frein en attendant des jours meilleurs. Du coup, l'ancien joueur d'Arsenal, qui souffre actuellement d’un lumbago, est sur le départ. On parle de Manchester United. Espérons que son avenir ne lui polluera pas l'esprit au moment de prendre l'avion pour l'Afrique du Sud. L'équipe de France a besoin d'un très bon Diarra.


KARIM BENZEMA - Real Madrid


Les maux bleus

Comme Lassana Diarra, Karim Benzema est convoité par Manchester United. Le jeune buteur termine une saison difficile avec le Real Madrid. Lui aussi n'a pas beaucoup joué avec son nouveau club. En Liga, il a pris part jusqu'ici à quatorze rencontres et marqué 7 fois. Le ratio n'est pas si mal, voire honorable. Mais difficile de se féliciter de cette première année passée à la Maison Blanche. A qui la faute ? A la jeunesse et une acclimatation difficile, certes, des pépins physiques (pubalgie) aussi, mais également à Gonzalo Higuain qui a réussi un exercice accompli. Et on ne parlera pas de la fameuse affaire... A priori, sa place dans les 23 est réservée. A moins que... "Je ne m’attends à rien", a-t-il confié dans l’Equipe ce mardi. Mais "j’ai envie de tout casser".


FRANCK RIBERY - Bayern Munich


Les maux bleus

L'annus horribilis de Franck Ribéry touche à sa fin. Miné par les blessures et, récemment, l'affaire Zahia, Franck Ribéry va rallier l'Afrique du Sud dans une forme et un état d'esprit bien différents d'il y a quatre ans. L'ancien Marseillais sera évidemment dans la liste et probablement titulaire, mais à un poste (milieu droit) qui ne lui sied guère. Bref, rien de réjouissant pour lui et l’équipe de France. Heureusement, il va être sacré champion d'Allemagne samedi prochain et peut encore gagner la Coupe d'Allemagne. Ne manquera que la finale de la Ligue des Champions face à l'Inter qu'il suivra des tribunes de Santiago-Bernabeu. Dur...


YOANN GOURCUFF - Bordeaux


Les maux bleus

Où est passé le soldat Gourcuff ? Actuellement, il soigne une blessure aux ischio-jambiers. Et ne rejouera peut-être plus en championnat d'ici le baisser le rideau. Ce n'est d'ailleurs peut-être pas une mauvaise nouvelle. Si certains ont peu joué, le meneur des Bleus a lui été de tous les combats et a fini par le payer. Depuis le début de l'année, Gourcuff n'y est plus et n'est que l'ombre du joueur qu'il fut en 2009 à la même époque de la saison. Pire, il ne semble pas à l'aise en équipe de France où les autres "stars" ont tendance à lui marcher sur les pieds.