Mémo mercato - Bonucci, 189 millions, Chine, Berlusconi : Milan entame sa révolution

Voir le site Téléfoot

RTX35IYS
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-07-17T12:33:03.808Z, mis à jour 2017-07-17T12:46:46.593Z

Véritable agitateur du marché des transferts estival, l'AC Milan veut redevenir le géant italien et européen qu'il a été lors des quinze dernières années. Voici un point sur la situation du club lombard qui ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. C'est le mémo mercato de Téléfoot.

Milan : Après l'Ere Berlusconi, place à l'Ere "Rossoneri Sport Investment" 

C'est la révolution à Milan. En chute libre contrôlée depuis l'été 2012, le club lombard a entamé une renaissance intégrale après sa vente actée le 13 avril dernier à la holding chinoise Rossoneri Sport Investment Lux basée au Luxembourg. Promis à renaître rapidement de ses cendres avec ses nouveaux mécènes, après un exercice 2016/2017 inabouti sous la coupe de Vincenzo Montella, Milan s'est donné pour objectif à court terme s'afficher de nouveau en grand sur le carte du football italien, puis en Ligue des champions. Tout a d'ailleurs été misé sur une qualification directe pour la campagne 2018/2019 qui ouvrira à nouveau trois strapontins directs au championnat italien suite à sa réforme. Un all-in grandeur nature. 

Après un début de mercato très actif, le club italien est passé à la vitesse supérieure en effectuant le plus grand coup de ce mercato estival 2017, la signature à venir de Leonardo Bonucci en provenance de la Juventus Turin contre "seulement" 42 millions d'euros. Un coup de maître, vu le pedigree de l'international italien voulu par tous les grands européens, notamment du côté de la Premier League. Avec 189 millions d'euros d'achats, Milan d'ores et déjà battu son record qui datait de l'été 2001 (144 millions d"euros). 

Désormais contrôlé par l'homme d'affaires chinois Li Yonghong, l'AC Milan a refermé la page de l'ère Silvio Berlusconi après 21 années riches en titres (29 nationaux et internationaux), de moments historiques et de hauts de bas. Une ère qui aura marqué le passage d'une institution proche de la faillite au milieu des années 1980 dans celle de l'ultra-professionnalisme. En témoigne la conquête de 5 des 7 Ligue des champions qui composent le palmarès de ce géant européen endormi. Vingt-une années marquées par la référence des références, le Milan d'Arrigo Sacchi qui aura imposé une patte indélébile dans l'histoire du jeu et du football entre 1988 et 1990. Place à la révolution, made in XXI siècle maintenant.


Les mercatos les plus dépensiers de l'histoire de l'AC Milan : 

 1 - 2017 / 2018 : 189 millions d'euros / Plus gros achat : André Silva (38 millions), puis Leonardo Bonucci (42 millions - transfert pas encore officialisé) 

2 - 2001 / 2002 : 144 millions d'euros / Plus gros achat : Rui Costa (42 millions)

3 - 2015 / 2016 : 90,97 millions d'euros / Plus gros achat : Carlos Bacca (30 millions) 

4 - 2002 / 2003 : 71,70 millions d'euros / Plus gros achat : Alessandro Nesta (30,50 millions) 

5 - 2008 / 2009 : 70 millions d'euros / Plus gros chat : Ronaldinho (25 millions) 



Le mercato estival 2017/2018 

Achats : 189 millions d'euros
Ventes : 8 millions d'euros

Arrivées  

Leonardo Bonucci - 42 millions d'euros (en attente d'officialisation / accord entre Milan et la Juventus)
André Silva - 38 millions d'euros
Andrea Conti - 25 millions d'euros
Hakan Calhanoglu - 22 millions d'euros
Mateo Musacchio - 18 millions d'euros
Ricardo Rodríguez - 18 millions d'euros
Lucas Biglia - 17 millions d'euros
Antonio Donnarumma - 1,5 millions d'euros

Franck Kessié - Prêt payant de 8 millions d'euros 

Fabio Borini - Prêt

Les départs  

Juraj Kucka - 5 millions d'euros ---> Trabzonspor
Diego López - 1 million ---> Espanyol Barcelone
Matteo Pessina - 1 million ---> Atalanta Bergame
Luca Vido - 1 million ---> Atalanta Bergame 

Andrea Bertolacci - Prêt ---> Genoa
Alessandro Plizzari  - Prêt ---> Ternana 


Keisuke Honda - Libre ---> CF Pachuca
Andrea Poli - Libre ---> Bologne
Andrea Bianchimano - Libre ---> Reggina

Hachim Mastour - Libre
Nnamdi Oduamadi - Libre
Ameth Lo - Libre

Fins de prêt

Matías Fernández (Fiorentina)
Mario Pasalic (Chelsea)
Lucas Ocampos (Genoa)
Gerard Deulofeu (Everton) 

Sources chiffres : Transfermarkt.de

Bonus Téléfoot - Quand Ibrahim Ba quittait Bordeaux pour Milan


Plus d'actualité