Mercato : Nice se renseigne sur Nasri

Voir le site Téléfoot

Chantage à la sextape contre Valbuena : Nasri nie être impliqué dans l'affaire
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-08-01T15:22:06.112Z, mis à jour 2017-08-01T15:22:07.237Z

Selon Nice-Matin, l’OGC Nice étudierait la piste menant à Samir Nasri. Malgré une bonne préparation, l’ancien Sévillan n’est pas retenu par Manchester City.

Selon Nice-Matin, un an après avoir fait un gros coup en récupérant Mario Balotelli, l’OGC Nice étudierait la piste menant au milieu offensif français.

Nice voit grand

Après avoir relancé Hatem Ben Arfa, Mario Balotelli et dernièrement étudié la piste menant à Wesley Sneijder, l'OGC Nice va-t-il en faire de même avec Samir Nasri. Après une saison plutôt convaincante en prêt à Séville (30 matches, 3 buts et 3 passes décisives), le milieu de terrain de 30 ans est retourné à Manchester City où Pep Guardiola ne compte clairement plus sûr lui. «On voulait le garder lors de la pré-saison il y a un an mais il a décidé d’aller à Séville. Il connaît la situation. On a beaucoup de joueurs au milieu de terrain», lançait il y a peu Pep Guardiola. En clair, il ne sera pas le premier, ni le second, ni le troisième choix quand Pep couchera le nom des titulaires sur la feuille de match.


Nasri ne s'imagine plus en Ligue 1

A 30 ans, le Marseillais doit donc trouver un nouveau club s’il veut avoir l’occasion de jouer. Avec son salaire (8,8 millions d'euros/an) et les 10 millions d’euros espérés par Manchester City pour son transfert, cela s’annonce quand même particulièrement compliqué pour Nice. Surtout si on se remémore le discours de l'international français il y a quelques mois de ça sur le plateau de L'Equipe TV. «On va parler franchement. Financièrement parlant… comment dire… où alors il n’y a plus de joueurs à Marseille et je joue tout seul. Mon prêt à Séville, ils prennent en charge la moitié de mon salaire, je ne sais même pas si à part Paris ou peut-être Monaco les clubs français peuvent le faire», avait-il très clairement expliqué.  A moins que Nasri autorise une coupe sombre dans ses émoluments, son avenir en Ligue 1 semble un rêve inaccessible pour l'OGCN.