Affaire Aurier : le mea culpa de Guy Roux

Voir le site Téléfoot

Guy Roux: j'ai frôlé la mort plusieurs fois!
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-02-27T11:03:58.720Z, mis à jour 2016-02-27T11:04:25.057Z

En balançant dimanche dernier sur Europe 1 que "Serge Aurier devrait aller en prison", Guy Roux a défrayé la chronique. Il revient largement sur ses propos aujourd'hui dans Le Parisien.

L'ancien entraîneur de l'AJ Auxerre revient sur ses paroles qui, ont selon lui, dépassées sa pensée.

"L'intelligence a repris le dessus"

Beaucoup de monde, dont des personnalités telles que Didier Drogba et Willy Sagnol, s'étaient émus des propos de Guy Roux quelques jours après la révélation de l'affaire impliquant le latéral du PSG Serge Aurier. "Il devrait y avoir de vraies sanctions pénales, il devrait aller en prison", avait dit l’ancien entraîneur de l’AJA. Avec un ton beaucoup plus mesuré, le Bourguignon est revenu ce samedi, dans Le Parisien, sur ce jugement sans équivoque. "Après l’émotion de l’affront, la pâte est retombée. Au départ, j’ai été trompé par la marche médiatique, et mes propos au cours d’un débat ont été mal interprétés. Bien sûr, je n’ai jamais pensé qu’il fallait mettre le joueur en prison. Après l’émotion et l’irritation générale, l’intelligence a repris le dessus."

"Sur le ton de la plaisanterie"

En début de semaine, il avait déjà nuancé ses propos avec nos confrères de Métro :"En gros, moi aussi, je disais que c'était inadmissible. Je précise que c'était à la radio, sur Europe 1, et que je m'exprimais dans le cadre de mon activité professionnelle de consultant. Et donc un des journalistes présents me dit : "Ça vaut quand même pas la peine de mort !" Je réponds qu'elle n'existe plus et qu'elle est commuée en prison. Alors il ajoute : "Mais vous n'allez quand même pas le mettre en prison à perpet' !" Et je réponds : "Non, mais il y a d'autres degrés de prison." Voilà, je l'ai dit comme ça, sur le ton de la plaisanterie. Ce n'était pas : "Il faut le mettre en prison." C'était un débat superficiel sur la peine de mort et la prison." Dont acte !

"Je souhaite le meilleur à Aurier"

Interrogé sur la sanction du latéral suite à son dérapage sur Periscope, laissé à disposition de la réserve jusqu’au 20 mars, Guy Roux l’estime "équilibrée". "Je souhaite le meilleur à Serge Aurier, mais j’espère qu’il trouvera une poubelle devant son immeuble pour y jeter son portable." Outre cette mise à l'écart du groupe professionnelle, Serge Aurier, à sa demande, devrait participer à des actions de la Fondation PSG, auprès de jeunes en difficulté, sur le modèles des travaux d'intérêt général.

Blaise Matuidi se confie sur l'affaire Serge Aurier :