Transferts : Après le PSG, Rami éconduit l'OM

Voir le site Téléfoot

Adil Rami, FC Séville
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-10-27T15:06:56.911Z, mis à jour 2016-10-27T15:31:03.072Z

Pas de jaloux, aucuns des deux grands rivaux du football français ne font partie des plans de carrière d'Adil Rami.

Cela risque de devenir la mode des prochaines semaines : essayer de deviner quels joueurs vont pouvoir venir renforcer l’Olympique de Marseille d’Andoni Zubizarreta et Rudi Garcia au prochain mercato hivernal.

Premier de cordée, Adil Rami. Interrogé à ce sujet, le joueur qui a évolué sous les ordres du nouvel entraîneur phocéen lors de sa période lilloise s’est montré catégorique.


Pas de retour en ligue 1

S’il n’a pas critiqué l’Om, il ne souhaite pas rejoindre la Canebière pour ne pas rejouer en Ligue 1 : « Ce n’est pas l’OM qui me dérange mais le championnat. ». Critiquant le manque d’enthousiasme et de ferveur dans les tribunes, il souligne « qu’à l’étranger, il y a des grands stades, des ambiances magnifiques ».

Les supporters ne sont pas les seuls à en prendre pour leur grade, le joueur du FC Séville n’épargne pas la mentalité générale des entraîneurs, leur reprochant de de négliger la Coupe d’Europe : « En Ligue 1 sur la scène européenne, on se contente de peu. A l’époque à Lille on avait une équipe de feu avec Rudi Garcia. Mais on n’a jamais fait le poids dans les compétitions européennes. J’ai appris la culture de la gagne en Espagne ».



Une approche du PSG rejetée

Ce rejet du championnat de France n’est pas récent puisqu’il repoussé une offre du PSG dans les derniers instants du mercato. Contacté par le quadruple champion de France en titre pour compenser le départ de David Luiz, il n’a pas souhaité donner suite.

Pas « sûr à 100% », il n’avait pas voulu se confronter à la concurrence de la charnière Silva/Marquinhos. Conscient des « qualités des défenseurs centraux du PSG » et ayant « besoin de jouer », il avait préféré rester en Espagne.


Bien lui en a pris puisque le club andalou pointe actuellement à la deuxième place due la Liga et à la première place de son groupe de Ligue des Champions.