Dans l'actualité récente

Mercato - Atlético Madrid : le retour de Fernando Torres imminent

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-12-25T15:52:00.000Z, mis à jour 2014-12-25T16:00:28.000Z

Fernando Torres à l'Atlético Madrid, ce n'est plus qu'une question d'heures à en croire Marca. L'Espagnol, qui appartient toujours à Chelsea, aurait accepté de baisser son salaire pour rejoindre son club formateur en prêt.

L'Atlético Madrid a fait un grand pas en avant dans le dossier Fernando Torres. Les discussions avec Chelsea, propriétaire du joueur, et le Milan AC, où il est actuellement prêté, ont avancé le jour du Réveillon, avance Marca. L'attaquant, qui a porté les couleurs des Colchoneros de 2000 à 2007, aurait accepté de revoir son salaire à la baisse.

Retour imminent
C'est un peu le retour - aussi annoncé qu'espéré - du fils prodige. A l'Atlético Madrid, Fernando Torres a marqué 91 buts en 244 matchs avant de s'envoler en Premier League, où il a explosé à Liverpool avant de s'écraser à Chelsea. Incapable de convaincre chez les Blues, l'Espagnol a tenté de relancer sa carrière au Milan AC, où il est prêté jusqu'en 2016, date de la fin de son contrat à Londres. Dans les jours à venir, il redeviendra sans doute un joueur de l'Atlético Madrid. Il a, dans tous les cas, fait un beau geste pour son club formateur : baisser ses émoluments.

Cerci dans la balance
Selon Marca, Fernando Torres ne serait plus dans les plans de Filippo Inzaghi. Pour preuve, il devrait s'en passer pour le stage hivernal, qui débutera samedi avec, en point de mire, un match amical face au Real Madrid (à Dubaï, le 30 décembre). En revanche, le coach italien aurait accueilli Alessio Cerci, sous-entendant un échange avec Fernando Torres. Ce dernier pourrait commencer l'entraînement avec l'Atlético Madrid dès lundi.

Dernière chance pour Fernando Torres ?
Chez les Colchoneros, Fernando Torres devra faire avec la concurrence d'Antoine Griezmann et Mario Mandzukic, apparemment courtisé par Manchester City. A 30 ans, après des passages ratés à Chelsea puis à Milan AC, El Niño n'a plus vraiment le droit à l'erreur et devra retrouver l'efficacité de ses débuts, celle qui a fait sa légende. Au sein du club qui l'a vu naître, il n'y a sans doute pas meilleur endroit.