Dans l'actualité récente

Mercato : Aubameyang à l'écoute de la Chine

Voir le site Téléfoot

Pierre-Emercik Aubameyang - Borussia Dortmund
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-05-16T08:36:02.056Z, mis à jour 2017-05-16T09:21:37.085Z

Annoncé comme partant certain pour le PSG, le buteur du Borussia Dortmund n'aurait pas encore fait son choix. Selon L'Equipe, une offre pharaonique venue de Chine ne le laisserait pas insensible.

Courtisé par quelques grands noms européens, l'ancien joueur de Saint-Etienne prendrait tous les paramètres en compte. Notamment celui du porte-monnaie.

Exclu : Aubameyang, l'interview intégrale

Aubameyang à l'heure du choix

Après quatre saisons et 117 buts inscrits sous les couleurs du Borussia Dortmund, Pierre-Émerick Aubameyang s'apprête à donner un nouveau tournant à sa carrière. Et pour le coup, bien aidé par les 39 pions encore inscrits cette saison, le Gabonais a l'embarras du choix même si l'intéressé reste pour le moment sur sa faim, toujours dans l'attente d'une proposition en bonne et due forme. Outre le PSG, qui dit s'intéresser à lui de longue date, des clubs comme Manchester United ou encore le Milan AC le surveillent de près. Mais, selon L'Equipe du jour, une proposition venue d'ailleurs pourrait tout renverser sur son passage.

Comme Axel Witsel ?

Le joueur a devant lui depuis longs mois une proposition mirobolante, qui avait déjà incité son entourage à la réflexion en janvier dernier. Elle émane du club chinois de Tianjin Quanjian, actuellement 9e de son championnat. Une équipe entraînée par l'ancien défenseur italien Fabio Cannavaro et où évolue le milieu belge Axel Witsel dont l'arrivée, en provenance du Zénith Saint-Petersbourg avait fait grand bruit l'hiver dernier.

Le joueur le mieux payé du monde ?

L'offre a de quoi faire réfléchir puisqu'elle ferait de lui le joueur le mieux payé au monde. Ce qui amènerait « PEA », dont les émoluments actuels sont évalués à 4 M€ brut annuels, à un salaire supérieur à celui d'Ezequiel Lavezzi, 50 M€ brut annuels ! Soit un salaire de base multiplié par 12, 5. Pour rappel, en 2013, Aubameyang avait décliné une offre exceptionnelle des Russes de l'Anji Makhatchkala (10 M€ de prime à la signature, 7 M€ net annuels).