Dans l'actualité récente

Mercato : et si Ben Arfa restait finalement à Nice ?

Voir le site Téléfoot

Hatem Ben Arfa OGC Nice
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-06-12T12:42:00.065Z, mis à jour 2016-06-12T12:42:20.978Z

Libre, Hatem Ben Arfa ne manque pas de prétendants. Mais l'OGC Nice lui aurait fait une proposition alléchante pour qu'il brille une saison de plus chez les Aiglons.

Auteur d’une saison éclatante avec l’OGC Nice, Hatem Ben Arfa, libre de tout contrat, ne manque pas de prétendants. Les Aiglons en font partie et lui ont fait une proposition financière alléchante pour qu’il rempile.

Nouvel actionnaire

Le Gym a changé d’actionnaire principal : un pool sino-américain a racheté 80 % des actions du club avec la volonté d’affirmer un peu plus les ambitions du club. Ce ne sera pas le PSG version Qatari, certes, mais il y a une réelle envie de développer l’OGC Nice. Et c’est peu dire que Zheng Nanyan, l’un des repreneurs, aimerait bien voir le joueur rester, « Je suis très sensible aux vidéos de Ben Arfa où il passe cinq, six joueurs à lui tout seul. » Pour briller en Ligue Europa, les Aiglons auraient bien besoin d’un Ben Arfa.

450 000

Selon les informations de l’Equipe, Nice aurait donc fait une proposition à Hatem Ben Arfa : un salaire de 450 00 euros brut mensuels, assorti d’une prime de 5 millions d’euros à la signature. C’est sans doute ce que propose l’Olympique Lyonnais, qui s’est positionné il y a quelques semaines. C’est surtout le triple de ce qu’il percevait la saison dernière. Très attaché à Nice, seul club qui a cru en lui pour son retour, Ben Arfa pourrait y réfléchir à deux fois. Et si Claude Puel n’est plus là, le courant est passé avec Lucien Fabre, son remplaçant. « Tant qu’il n’est pas ailleurs, on a une chance » confesse Jean-Pierre Rivière, président du Gym.

La Ligue des Champions

Hatem Ben Arfa rêve de la Ligue des Champions. Hélas, l’OGC Nice ne pourra pas la lui offrir. Tout le contraire des autres grosses écuries intéressées par le milieu de terrain offensif, à savoir le PSG ou le Barça, en passant par Lyon, son club formateur. Son profil plait également à la Lazio Rome, à Fenerbahçe, Fluminense et Flamengo. Même les Tigres de Monterrey, où André-Pierre Gignac affole les compteurs, a fait un appel du pied. Autant dire que Ben Arfa aura le choix au moment de décider...