Dans l'actualité récente

Mercato : Les bonnes affaires de la Juventus !

Voir le site Téléfoot

error
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-06-27T13:30:08.365Z, mis à jour 2015-06-27T13:30:08.365Z

La Juventus de Turin est la reine de ce mercato avec plusieurs recrues à des prix attractifs comme Dybala, Khedira et Mandzukic. Découvrez la méthode du club turinois pour réussir à attirer des grands joueurs à moindre frais.

Paulo Dybala, Sami Khedira, Mario Mandzukic. Avec ces trois recrues (ainsi que le départ de Tévez à Boca Juniors) la Juventus anime pleinement le marché des transferts. Mais ce qui frappe, ce sont les bonnes affaires réalisées par la Juventus.

A titre d'exemple, la Juventus n'a déboursé que 11 millions d'euros pour recruter Arturo Vidal en 2014 alors que dans le même temps, le Real Madrid s'offrait James Rodriguez pour 80 millions d'euros. Alors quelle est la méthode de la Juventus pour réussir ses mercatos ? Explications. 

Cibler des joueurs en fin de contrat

A l'heure actuelle, la Juventus ne peut rivaliser financièrement avec les deux géants de la Liga (Barça, Real Madrid) et les clubs détenus par des émirs ou des oligarques (PSG, Chelsea, Manchester City). Cela oblige la Juventus à flairer les bonnes affaires et en particulier les joueurs en fin de contrat. La Juventus entre alors en scène, proposant à ces joueurs une importante prime à la signature.

Ainsi, cet été, la Juventus a recruté le champion du monde allemand Sami Khedira dont le contrat se terminait avec le Real Madrid. On se souvient également que la Juventus avait récupéré gratuitement Andrea Pirlo en 2011, Paul Pogba en 2012 puis Fernando Llorente en 2013. 

Relancer les joueurs en difficulté

Autre aspect du mercato de la Juventus : acheter des joueurs qui sortent d'une saison moyenne afin de les relancer. C'est le pari que va justement tenter le club avec l'attaquant Mario Mandzukic qui vient de passer une saison à l'Atlético Madrid sans s'y imposer.

La Juventus espère ainsi relancer l'ancien buteur du Bayern et refaire le même coup réalisé avec l'Argentin Carlos Tévez. L'"Apache" était arrivé à la Juve en 2013 pour seulement 9 millions d'euros après plusieurs saisons inégales avec Manchester City. Les supporters étaient septiques car Carlos Tévez ne marquait plus en Ligue des Champions. Mais avec la Juve, il a retrouvé le chemin des filets après plus de cinq années de disette et club a même atteint la finale de la dernière C1. 

Miser sur la jeunesse

Enfin, la Juventus mise de plus en plus sur des espoirs du football comme l'Argentin Paulo Dybala qui évoluait à Palerme pour 32 millions d'euros. Si le montant du transfert est élevé, le but est surtout d'enrôler le joueur avant qu'il ne devienne une star mondiale et donc hors de prix.

Car si Dybala s'impose à la Juventus, le club pourra toujours le revendre très cher comme ce fut le cas pour un certain Zinedine Zidane, acheté 5,3 millions d'euros en 1996 et revendu 75 millions en 2002 !

VIDEO : Quel avenir pour Paul Pogba ?