Dans l'actualité récente

Mercato : Chelsea et Arsenal se bagarrent pour Alvaro Morata

Voir le site Téléfoot

Alvaro Morata   Espagne
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-09-30T15:57:07.076Z, mis à jour 2016-09-30T16:01:14.042Z

L'attaquant du Real Madrid Alvaro Morata est toujours très courtisé en Premier League. Arsenal, qui a tenté sa chance durant le dernier mercato, ne le lâche pas, mais Chelsea est aussi sur les rangs.

En faisant revenir Alvaro Morata cet été en provenance de la Juventus grâce à une clause de rachat, le Real Madrid savait qu'il faisait une bonne affaire sauf mauvaise surprise : soit le club le revendant à prix d'or, soit le club garnissait son effectif d'un attaquant qui a beaucoup progressé.

Arsenal ne pense qu'à lui

Finalement, malgré les rumeurs et une cour assidue de la part d'Arsenal, le buteur espagnol est resté chez les Merengue. Mais en dépit des blessures du trio titulaire Gareth Bale/Karim Benzema/Cristiano Ronaldo (la fameuse BBC), ses chances de bousculer la hiérarchie sont minces. Morata est davantage vu comme un super-remplaçant par Zinedine Zidane, le coach des Madrilènes.

Une situation dont pourrait rapidement se lasser l'ancien Bianconeri. Arsenal le sait et selon le journal Don Balon, les Gunners espèrent toujours s'offrir la gâchette formée au Real. Mais les Londoniens ne sont pas les seuls sur les rangs. Un rival local est également intéressé.

Qui aura le dernier mot ?

L'autre club qui rêve d'Alvaro Morata est le Chelsea d'Antonio Conte. L'entraîneur italien connaît les qualités du joueur pour l'avoir eu sous des ordres pendant deux ans à la Juve. Et il y a quelques jours, Morata révélait que les Blues étaient prêts à payer 70 millions d'euros pour l'attirer dès cet été.

De plus, Antonio Conte souhaiterait réorganiser l'attaque de Chelsea, et Alvaro Morata serait une option prioritaire dans son esprit. Mais le feuilleton ne fait que commencer : outre la concurrence entre Arsenal et Chelsea, il faut aussi convaincre le joueur et le Real Madrid, dont l'interdiction de recrutement jusqu'en janvier 2018 a été confirmée il y a quelques jours par la Fifa.