Dans l'actualité récente

Mercato : Cristiano Ronaldo n’était pas loin de signer à Arsenal ou Liverpool en 2003

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-11-04T16:53:47.786Z, mis à jour 2015-11-04T16:59:58.005Z

En 2003, le monde du football assistait à l’éclosion d’un phénomène, Cristiano Ronaldo. Alors qu’il avait finalement décidé de rejoindre Manchester United, le Portugais aurait pu poursuivre sa carrière à Arsenal ou Liverpool.

Arsenal peut s’en mordre les doigts. Fidèle à sa politique de recruter des jeunes talents, Arsène Wenger avait remarqué un Portugais prometteur en 2003, un certain Cristiano Ronaldo. A l’époque, le natif de Funchal brillait avec le Sporting Portugal. Impressionné par les prestations de l’ailier, l’entraîneur des Gunners voulait le recruter, mais n’a pas pu à cause… de l’Emirates Stadium.

« Cristiano était tombé amoureux du club »

Dans sa biographie consacrée à Cristiano Ronaldo, sobrement intitulée Cristiano Ronaldo : The Biography, Guillem Balague confie les envies d’Arsenal au sujet du Portugais. L’actuel joueur du Real Madrid n’était pas loin de s’engager chez les Gunners. Pour visiter les installations, il s’est livré à une véritable opération commando : « Nous étions en voiture et Jorge n’arrêtait pas de me répéter de m’assurer que personne ne me voit. Nous nous sommes arrêtés à une station-service et j’ai dû me couvrir le visage. Jorge me le disait toutes les cinq minutes. »

Guillem Balague raconte : « Cristiano s’est rendu à Londres avec sa mère en janvier 2003 pour voir le terrain d'entraînement du club, rencontrer Arsène Wenger et une de ses idoles, Thierry Henry […] Cristiano était tombé amoureux du club, de ce qu'il offrait, de la philosophie et du soin avec lequel les jeunes joueurs étaient traités. »



Malheureusement pour Arsène Wenger, le club ne pouvait pas faire de grosses dépenses. Et pour cause, leur nouveau stade, l’Emirates Stadium était en construction. Guillem Balague cite Jorge Mendes : « Il y a un moment où je pensais vraiment qu’il allait signer à Arsenal […] Arsenal, avec la construction du nouveau stade, était à court de fonds et il n'a pas été possible de conclure le transfert. »
 

Liverpool a également tenté sa chance

En parallèle, l’agent de Cristiano Ronaldo a répondu à plusieurs à plusieurs sollicitations : « Jorge Mendes avait des réunions avec tous les top clubs européens au sujet de Cristiano Ronaldo. Liverpool a décidé d’offrir 8 millions d’euros. » Dans le même temps, Manchester United entre dans la danse et propose 15 millions d’euros. Mendes, Cristiano Ronaldo et le Sporting acceptent finalement l’offre.