Mercato : Dahoud rejoint Dortmund, le Bayern pense à Carrasco, la Juve sur Asensio

Voir le site Téléfoot

Yannick Ferreira-Carrasco (Atlético de Madrid)
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-03-31T09:59:17.685Z, mis à jour 2017-03-31T10:11:09.491Z

Le Borussia Dortmund s’offre une nouvelle pépite avec Mahmoud Dahoud, le Bayern Munich son à Yannick Ferreira-Carrasco pour construire son attaque de demain, Marco Asensio dans le viseur de la Juventus… C’est la compil’ des infos transferts du vendredi 31 mars.

Dahoud à Dortmund, c’est fait

Le Borussia Dortmund prépare bien la saison prochaine. En tout cas, le club de la Ruhr vient de réaliser un joli coup sur le marché des transferts en s’attachant les services d’un joueur très courtisé un peu partout en Europe. Mahmoud Dahoud, 21 ans, s’est engagé jusqu’en 2022 avec le BVB, qui a déboursé environ 10 millions d’euros pour l’arracher au Borussia Mönchengladbach. Le milieu de terrain, qui joue avec les Espoirs allemands, renforce l’armada jeune de Dortmund avec Ousmane Dembélé, Alexander Isak, Mikel Merino ou encore Emre Mor

Carrasco, une option d’avenir pour le Bayern ?

Il n’est pas le Belge qui fait le plus de bruit, mais il est en train de se construire une bien belle carrière. Et le meilleur est peut-être à venir. Brillant à Monaco, Yannick Ferreira-Carrasco a rejoint l’Atlético de Madrid en 2015. Ses excellentes performances en Espagne en ont fait un milieu de terrain reconnu dans toute l’Europe. Le Bayern Munich n’est pas insensible au talent du Matelassier, d’après le quotidien espagnol AS. Carlo Ancelotti verrait bien Carrasco rejoindre son escouade pour succéder à terme à Franck Ribéry (bientôt 34 ans) et Arjen Robben (33 ans). Deux obstacles se dressent tout de même devant cette envie : la volonté de l’Atlético qui ne voudra sans doute pas se séparer de son joueur, et la clause libératoire du Belge, qui s’élève à 100 millions d’euros.

Baromètre Téléfoot : 25% de chances de voir Carrasco rejoindre le Bayern cet été

Yannick Ferreira-Carrasco ne dépaillerait absolument pas avec le maillot bavarois sur le dos. Mais Munich dispose encore d’un effectif épais aux postes de milieux offensifs (Ribéry, Robben, Coman, Costa, ainsi que Müller et Thiago). Et l’Atlético n’est pas vendeur. Pour cet été, un transfert est peu probable. Plus tard, c’est une autre histoire.

La Juve sur la trace d’Asensio

La Juventus a besoin de renouveler une partie de son effectif. Le système à trois défenseurs et deux latéraux très actifs au milieu a fait ses preuves, mais il faut du sang neuf sur les côtés. D’après Tuttosport, la Vieille Dame a des vues sur un joueur du Real Madrid : Marco Asensio, 21 ans. Le milieu offensif, qui peut jouer sur les deux côtés, est sous contrat chez les Merengue jusqu’en 2022.

Baromètre Téléfoot : 30% de chances de voir Asensio signer à la Juventus cet été

Marco Asensio a indiscutablement du talent. Après des prêts au Real Majorque et à l’Espanyol Barcelone, il est en train de se faire une place au Real Madrid. Pas sûr que la Maison Blanche soit vendeuse. Et la Juve prospecte un peu partout en Europe pour trouver l’oiseau rare. Un autre international espagnol, Hector Bellerin (Arsenal), est aussi sur les tablettes des Turinois.

L’AC Milan accélère sur Morata

Il est quasi acquis qu’Alvaro Morata va de nouveau quitter le Real Madrid l’été prochain, un an après son retour finalement infructueux. L’attaquant n’est pas parvenu à déloger Karim Benzema du poste de n°1 au Real. Il ne manque pas de pistes partout en Europe, mais d’après le média italien Premium Sport, l’AC Milan est de plus en plus chaud. Le club rossonero serait prêt à débourser 70 millions d’euros pour s’offrir Morata et se doter d’une attaque de premier ordre.

Baromètre Téléfoot : 60% de chances de voir Morata s’engager à l’AC Milan cet été

Alvaro Morata a l’embarras du choix. Plusieurs grosses écuries sont sur sa trace. Mais l’Espagnol ne veut plus faire banquette. Aurait-il à coup sûr une place de titulaire à Chelsea, par exemple ? A Milan, c’est déjà plus probable. Le club italien veut retrouver les sommets, et Morata a déjà fait ses preuves en Italie pendant deux saisons à la Juventus. Un problème toutefois : l’AC Milan n’est pas sûr d’être européen la saison prochaine (le club est 7e de Serie A après 29 journées, à 10 points de la 3e place et à 2 points de la 5e place).