Mercato - En difficulté à United, Martial dément tout départ au PSG

Voir le site Téléfoot

Le premier but d'Anthony Martial avec Liverpool
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-02-07T11:51:06.838Z, mis à jour 2017-02-07T13:01:25.430Z

Malgré une passe difficile à Manchester United, Anthony Martial a démenti tout départ en direction du Paris Saint-Germain.

Anthony Martial dément tout départ de Manchester United. Annoncé proche de quitter le club anglais par les médias britanniques The Sun et Daily Mirror, lundi, l’international français a précisé sur son compte Twitter que ces rumeurs de transferts étaient infondées.

"Ne croyez pas ce que racontent les journaux, c’est faux. Merci. Allez United", a précisé l’attaquant durant la journée de lundi afin d’éteindre le début d’incendie. Les deux tabloïds avaient notamment évoqué un possible intérêt du Paris Saint-Germain qui avait déjà pris des renseignements à l’approche du mercato estival 2016 (selon les informations de L’Equipe). Depuis, le club parisien a comblé ses trous dans les couloirs avec les arrivées d’Hatem Ben Arfa, Julian Draxler et du très polyvalent Gonçalo Guedes.



Martial se sentirait comme un "bouc-émissaire" selon la presse britannique


Comment Martial en est-il arrivé à démentir une rumeur de transfert sur les réseaux sociaux ? Selon la presse britannique, l’ancien attaquant de l’AS Monaco serait en froid avec José Mourinho, qui l’a relégué sur le banc, comme nombre d’autres joueurs (Morgan Schneiderlin et Memphis Depay qui sont partis depuis), au fil des semaines. L’arrivée de l’automne a irrémédiablement condamné le buteur, qui a également perdu sa place en équipe de France.

Titulaire en début de saison, Martial a donc ensuite peu à peu disparu des écrans radars du onze de départ de Mourinho (9 titularisations cette saison en Premier League), qui l’a finalement retenu à Old Trafford lors du dernier mercato hivernal, alors que le FC Séville avait frappé à la porte. Selon la presse britannique, Martial serait convaincu que Mourinho le mettrait au premier plan, comme un espèce de "bouc-émissaire", quand les choses ne tournent pas rond à United. Une drôle d’histoire qui n'a probablement pas trouvé son épilogue.


Téléfoot : Deschamps livre son avis sur Martial