Mercato FC Barcelone : Une clause anti-morsure dans le contrat de Luis Suarez ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-07-03T06:49:00.000Z, mis à jour 2014-07-03T06:54:37.000Z

Fortement intéressé par Luis Suarez, le FC Barcelone serait prêt à débourser 88 millions d'euros pour s'attacher les services du joueur de Liverpool. Mais les dirigeants catalans souhaiteraient inclure une clause anti-morsure dans son contrat.

L’information nous vient tout droit de la presse anglaise. Mardi, les dirigeants du FC Barcelone ont rencontré leurs homologues de Liverpool pour discuter d’un éventuel transfert de Luis Suarez. Et d’après le quotidien anglais The Guardian, le club espagnol aurait proposé la bagatelle de 88 millions d’euros pour recruter le fantasque uruguayen.

Pas encore de décision
Dans des propos relayés par Eurosport, une source proche du club anglais révèle que « les discussions ont été productives ». Rien n’a toutefois encore été signé : « Il y avait des attentes importantes des deux côtés et il y aura d’autres discussions. Mais rien n’est finalisé pour le moment. » Désireux d’alléger l’addition, le Barça pourrait inclure Alexis Sanchez dans la transaction. Depuis l’ouverture du mercato estival, les rumeurs vont bon train quant à un départ du Chilien. Arsenal serait également sur les tablettes, mais Luis Enrique pourrait céder son joueur à Liverpool afin de faire baisser le montant de Suarez.

🔵À LA UNE du Mundo Deportivo, le Barça et Liverpool s'activent autour de Luis Suarez pic.twitter.com/Ko9kqBcPv0

— infos140sport (@infos140sport) 3 Juillet 2014

« Il a fait quelque chose qui n’était pas bien »
La morsure de Luis Suarez n’a échappé à personne, et évidemment pas au président du FC Barcelone, Josep Bartomeu. La propension du joueur à mordre ses adversaires ne serait pas un obstacle à son arrivée en Espagne, d’après l’homme fort des Blaugrana, dans des propos relayés par Eurosport : « Il a fait quelque chose qui n’était pas bien, c’est donc la responsabilité de tout le monde dans le football, que ce soit à Liverpool ou ailleurs, de se rappeler qu’il s’est excusé. Admettre d’avoir fait du mal est très important. Luis s’est excusé et c’est honorable, il avance dans sa réhabilitation, le monde du football devait le soutenir et l’aider. En tant que fan de football, j’espère qu’il pourra franchir un cap. »

Une clause anti-morsure ?
Mais dans ce dossier, l’information la plus loufoque et originale est certainement l’insertion d’une clause anti-morsure. D’après le Daily Mirror, le club catalan souhaiterait insérer cette clause dans le contrat de Suarez, ce qui pourrait le dissuader de récidiver. Et pour cause, il pourrait se voir infliger des sanctions financières. Suspendu quatre mois en raison de son coup de crocs à Chiellini, l’attaquant uruguayen pourrait bénéficier du club espagnol. L’avocat spécialisé dans le droit du sport, Juan de Dios Crespo pourait ainsi intervenir devant le tribunal du sport.