Dans l'actualité récente

Mercato : Gareth Bale à Manchester United pour 135 millions d'euros ?

Voir le site Téléfoot

Gareth Bale - Real Madrid
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-02T10:30:00.000Z, mis à jour 2015-05-02T10:44:53.000Z

Selon le quotidien britannique The Telegraph, Manchester United serait prêt à proposer 100 millions de livres sterling, soit 135 millions d'euros, pour s'attacher les services de Gareth Bale, actuellement au Real Madrid, lors du prochain mercato estival. De quoi faire officiellement du Gallois le transfert le plus cher de l'histoire.

91 millions d'euros pour le Real Madrid, 100 pour la presse espagnole. Si le flou demeure toujours sur la somme déboursée par les Merengue pour l'acquérir en 2013, il n'y a aucun doute sur le fait que Gareth Bale est l'un des joueurs les plus chers de l'histoire du football avec son partenaire d'attaque Cristiano Ronaldo, recruté pour 94 millions d'euros en 2009. Mais le débat pourrait bientôt ne plus avoir lieu si l'on en croit le quotidien britannique The Telegraph. Selon nos confrères d'outre-Manche, Manchester United serait prêt à proposer 100 millions de livres sterling, soit 135 millions d'euros, pour arracher le Gallois au club de la capitale espagnole avec lequel il est sous contrat jusqu'en 2019.

Bale et Manchester United, une longue histoire
Ce n'est pas un secret : l'intérêt des Red Devils pour l'ancien joueur de Premier League ne date pas d'hier. Sir Alex Ferguson himself a tenté à plusieurs reprises d'arracher le Gallois aux griffes de Southampton alors qu'il avait seulement 17 ans. Sans succès. "Nous étions déçus car nous étions arrivés les premiers à le vouloir mais il n'est finalement jamais venu chez nous", confiait l'ex-manager écossais dans les colonnes du Telegraph en mai 2013. "Ce n'est pas lui qui nous a tourné le dos lors que nous souhaitions le faire signer, c'est Southampton. Et quelques semaines plus tard, il est parti à Tottenham".

Aujourd'hui, la donne a changé. Manchester United a de nouveaux arguments à faire valoir pour attirer la star galloise à Old Trafford. La hausse des droits TV en Premier League pour la période 2016-2019, qui représenteront 2,25 fois ceux de la Série A ou encore trois fois ceux de la Ligue 1, va ainsi permettre aux Red Devils de bâtir une équipe diabolique lors des prochaines saisons. Même chose concernant l'arrivée d'Adidas en tant qu'équipementier dès la saison prochaine avec à la clé un juteux contrat d'environ un milliard d'euros sur dix ans. On n'oubliera pas une éventuelle qualification pour la prochaine Ligue des Champions que les hommes de Louis van Gaal, quatrièmes du championnat, devraient accrocher, sauf catastrophe de dernière minute.

MU : Van Gaal disposera de 136 M€ pour recruter cet été et a fait de Gareth Bale sa priorité selon le Telegraph. pic.twitter.com/rOshEVghoO

— DailyMercato (@DailyMercato) 30 Avril 2015

Le Real plus fort sans Bale ?
Reste à savoir que souhaite vraiment Bale. Très attaché au Real dont il est supporter depuis son enfance, le Gallois doit cependant partager sa vie entre Madrid et Cardiff où est restée sa famille. Pire, le numéro 11 des Merengue est devenu depuis plusieurs mois la cible préférée des supporters madrilènes, lassés par ses blessures à répétition et son rendement sur le terrain.

Les médias n'épargnent pas non plus le Gallois, comme en témoigne cette dernière critique de Manolo Lama, journaliste pour la radio madrilène Cadena COPE, après la victoire du Real face au Celta Vigo (4-2) dimanche dernier. "Moins Benzema et Bale jouent, mieux c'est pour l'équipe. Sans Bale et Benzema, l'équipe est plus solidaire, physiquement plus forte, elle travaille dur et lutte davantage. Les deux hommes ont de la qualité mais le Real Madrid a moins de chances de remporter la Liga avec eux".

La fin de la BBC ?
Très discutable, cette opinion est néanmoins justifiée par des chiffres concernant Bale. Sans son ailier Gallois, le Real a remporté tous ses matches, soit un total de dix rencontres alors qu'avec lui, il s'est incliné à neuf reprises. Des statistiques qui font mal mais qui ne doivent pas occulter le rendement correct du numéro 11 madrilène qui a inscrit 15 buts pour 38 matches joués cette saison.

Si le Real et le monde du foot est en droit d'attendre plus d'un joueur qui a coûté entre 91 et 100 millions, vendre Bale dès le prochain mercato estival serait sans aucun doute une erreur pour le club Merengue. Avoir investi autant sur le Gallois pour s'en séparer seulement deux ans après serait une sacrée déconvenue dans la politique sportive de "Galactique" menée par le président Florentino Perez mais aussi un aveu de faiblesse de la part du club Merengue concernant sa BBC (Bale-Benzema-Ronaldo) face à la toute puissance de la MSN (Messi-Suarez-Neymar) du FC Barcelone.

#MSN es el tridente más goleador con 102 goles. La BBC del Madrid tiene 89 goles y la delantera del #Bayern, 62. pic.twitter.com/iTO7yWFNcI

— DIRECTV Sports (@DIRECTVSports) 1 Mai 2015

Alors, Bale, partira ou partira pas ? Réponse au prochain mercato estival qui s'annonce torride.