Mercato : L’AC Milan rêve toujours de Zlatan Ibrahimovic

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-19T12:47:52.437Z, mis à jour 2015-07-19T13:04:25.956Z

Selon le Corriere dello Sport, l'AC Milan serait prêt à attendre la fin du mercato pour arracher Ibrahimovic au PSG. Un accord aurait même été trouvé avec Mino Raiola, l'agent du joueur.

Il a beau avoir balayé d'un revers de main la rumeur d'un retour à l'AC Milan peu avant la trêve estivale, Zlatan Ibrahimovic est toujours envoyé dans le prestigieux club italien par la presse transalpine. Alors qu'il lui reste un an de contrat avec le PSG, l'attaquant aux 19 buts marqués en Ligue 1 la saison dernière pourrait se laisser tenter par un nouveau bail chez les Rossoneri, qui seraient prêts à attendre la fin du mercato d'été pour agir. Mais ce projet demeure complexe et la rédaction de Téléfoot.fr vous explique pourquoi. 

Rovera : "Le statut de Zlatan a changé dans le vestiaire du PSG"

D'après nos confrères du Corriere dello Sport, le géant suédois pourrait bel et bien rejoindre le club lombard dès cet été. Toujours selon le quotidien transalpin, un accord aurait même été trouvé avec Mino Raiola, l'agent du joueur, pour un contrat de trois ans. De quoi justifier les propos de Simone Rovera, journaliste italien travaillant pour Sky Italia et Tuttosport, qui s'est exprimé dans les colonnes de Métro sur le cas Zlatan . "Il gagnerait moins mais Milan lui offre un contrat de trois ans, ce qui est une garantie pour l'avenir. Je n'ai pas l'impression qu'il se sent vraiment chez lui à Paris. Au club, la réalité n'est pas aussi dorée qu'on nous la montre. Son statut a changé dans le vestiaire. Ce serait plus un choix personnel que sportif ou économique". 

Le PSG n'a aucun intérêt à lâcher Ibra

Pour autant, si les deux sources transalpines évoquant un possible retour d'Ibrahimovic à Milan peuvent sembler pertinentes, il est difficile d'imager l'attaquant suédois quitter le PSG cette saison... et surtout de voir le club de la capitale lâcher un tel joueur. Certes, les dirigeants qataris souhaitent renouveler leur effectif pour enfin franchir un cap en Ligue des Champions. Mais comment se séparer d'un joueur qui a planté plus de 106 buts en trois saisons avec son club et qui, en termes de marketing, est une véritable icône ? Par ailleurs, rejoindre un club comme l'AC Milan, qui ne jouera aucune coupe d'Europe cette saison et a déjà recruté deux attaquants pour des sommes assez élevées (Carlos Bacca et Luiz Adriano), n'aurait vraiment aucun sens pour un avant-centre qui va sur ses 34 ans.

Zlatan à l'AC Milan ? Ca ne serait donc pas pour tout de suite. Mais on ne le répétera jamais assez : dans le foot, il ne faut jamais dire "jamais"...