Dans l'actualité récente

Mercato : l’éventualité Blanc au Barça, une possible pépite au Real, Mbappé pas à vendre

Voir le site Téléfoot

Laurent Blanc après Barcelone-PSG
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-02-26T09:26:26.084Z, mis à jour 2017-02-26T09:26:28.015Z

Les dirigeants du FC Barcelone auraient coché le nom de Laurent Blanc comme possible successeur de Luis Enrique.

Entre le licenciement de Ranieri et le départ probable de Luis Enrique, on parle beaucoup d’entraîneurs dans les dernières tractations du mercato.

Blanc au Barça ?

Luis Enrique arrive en fin de contrat avec le FC Barcelone et, en théorie, il ne devrait pas rester en Catalogne. La probable élimination en Ligue des Champions et les prestations décevantes de son équipe depuis plusieurs semaines tendent vers une rupture. Qui pour lui succéder ? La liste est longue mais un nom est arrivé aux oreilles de nos confrères de chez SFR Sport. Selon eux, Laurent Blanc, remercié à la fin de la saison dernière par le PSG, pourrait bel et bien être recruté par les dirigeants Blaugrana. Il y aurait même déjà un contact.

Le Baromètre de Téléfoot : 90 % de chances de voir Enrique partir, 50 % de voir Blanc le remplacer
Luis Enrique ne fera pas de vieux os au FC Barcelone et sa fin de contrat est une aubaine pour ses dirigeants. Laurent Blanc faisant partie des gros morceaux actuellement libres, le voir cité n’a rien d’illogique. Mais la concurrence est vive : Jorge Sampaoli (Séville), Ernesto Valverde (Athletic Bilbao), Mauricio Pochettino (Tottenham), Thomas Tuchel (Borussia Dortmund), Eusebio (Real Sociedad) ou encore Ronald Koeman (Everton).

Une possible pépite au Real

Le Real Madrid a parfois un coup d’avance sur les autres et on verra s’il a vu juste en s’offrant les services d’Augusto Galvan, jeune brésilien de 18 ans. Les Merengue ont fait un peu le forcing pour l’arracher à Sao Paulo, qui voulait prolonger ce jeune milieu offensif amené à faire d’abord ses dents avec la réserve. Le club champion d’Europe a mis 1 million d’euros (plus 2 de bonus) sur la table pour s’offrir ce petit plaisir.

Mbappé pas à vendre

Brillant face à Manchester City, Kylian Mbappé fait saliver l’Europe entière. Âgé de seulement 18 ans, l’attaquant de Monaco dispose déjà d’une cote importante sur le marché des transferts. Son prix est en effet fixé à 60 millions d’euros sachant que son contrat se terminera en 2019. Mais, dans le même temps, Vadim Vasilyev a indiqué que sa pépite n’était pas (encore ?) à vendre. On lui promet même une place de titulaire la saison prochaine, sans doute pour qu’il gagne davantage d’expérience et se monnaie plus cher.

Le Baromètre de Téléfoot : 60 % de chances de voir Mbappé à Monaco la saison prochaine
Vendre un joueur que personne ne connaissait il y a encore quelques mois pour 60 millions d’euros ? C’est dans les cordes de Monaco et de sa politique centrée sur la revente avec plus-value. Voilà pourquoi c’est du 60-40. Mais il a peut-être trop de talent pour être cédé tout de suite alors que se profile un titre de champion de France et la qualification en Ligue des Champions qui va avec. Le projet de l’ASM a besoin d’un visage et Mbappé a les traits parfaits pour ça.

Mancini pas intéressé par le poste de Ranieri

Il y a une place à prendre à Leicester depuis l’éviction surprise et cruelle de Claudio Ranieri. Les premiers bruits de couloir envoyaient son compatriote Roberto Mancini sur le banc des Foxes. Mais l’ex-coach de Manchester City n’est pas intéressé par le costume de sauveur. Selon Sky Sports, les dirigeants du champion d’Angleterre auraient bien contacté l’Italien mais ce dernier n’a pas donné suite. Guus Hiddink, habitué des situations d’urgence, mais aussi Alan Pardew, Nigel Pearson et Frank De Boer sont d’autres pistes.

Le Baromètre de Téléfoot : 1 % de chances de voir Mancini sur le banc de Leicester
A priori, Roberto Mancini, qui a apporté son soutien à Claudio Ranieri, ne veut pas du poste. Il sera donc difficile de le persuader…