Dans l'actualité récente

Mercato : L’Inter Milan souhaitait payer la clause de Lionel Messi

Voir le site Téléfoot

Lionel Messi  avec le FC Barcelone en Supercoupe d'Europe
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-10-29T15:17:49.236Z, mis à jour 2015-10-29T15:22:09.898Z

L’ancien président du FC Barcelone, Joan Laporta, a fait savoir que l’Inter Milan était disposé à payer la clause libératoire de Lionel Messi. S’il n’a jamais accepté de s’en séparer, il n’écarte pas un départ prochain de Neymar.

Les plus grands clubs européens rêvent tous de s’offrir les services de Lionel Messi. Certains ont essayé, et s’y sont cassé les dents. Invité sur les ondes de RMC, l’ancien président du FC Barcelone, Joan Laporta, l’a révélé.

« J’ai reçu beaucoup de propositions »

Président du FC Barcelone de 2003 à 2010, Joan Laporta connait parfaitement les coulisses du club catalan et Lionel Messi. C’est d’ailleurs sous sa présidence que l’Argentin a éclos aux yeux du monde entier. Alors que la Pulga avait laissé entendre qu’elle pourrait quitter l’Espagne en 2018, Laporta a réfuté cette rumeur sur RMC. Et pour cause, beaucoup de clubs ont déjà essayé de le recruter, sans y parvenir : « Messi ? Jamais il ne quittera le Barça, c’est une part de notre emblème, de notre cœur. A mon époque, j’ai reçu beaucoup de propositions de clubs capables de payer sa clause libératoire comme l’Inter Milan mais j’ai toujours répondu que ce n’est pas possible. Si j’étais président, il ne quitterait jamais le Barça. »



Neymar contraint de partir ?

En revanche, il pourrait bien en être autrement pour Neymar : « Son cas est différent. Je dirais que c’est un moment difficile pour le Barça à cause de la mauvaise gestion actuelle. La situation économique du club est tellement faible que pour équilibrer ses finances, le président actuel a l’option de vendre des joueurs ou des actifs immobiliers. La solution de facilité est clairement de vendre des joueurs. Avec Neymar, on a notamment parlé de Manchester United, c’est vrai… » Le PSG aurait fait de Neymar une de ses principales cibles pour remplacer Zlatan Ibrahimovic.



La clause libératoire de Lionel Messi entre 2003 et 2010 est estimée à au moins 200 millions d’euros.