Mercato : Neymar au PSG en 2016 ? L'improbable rumeur

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-01T12:40:39.501Z, mis à jour 2015-07-01T13:12:44.253Z

Selon le quotidien Mundo Deportivo, le PSG songerait à recruter Neymar en 2016 afin de remplacer Zlatan Ibrahimovic qui arrivera en fin de contrat.

Et si Neymar signait au Paris Saint-Germain en 2016 ? Telle est la dernière rumeur lancée le 28 juin dernier par le quotidien catalan Mundo Deportivo. Sur le papier, l'idée est extrêmement séduisante. Mais la réalité est tout autre... 

Neymar pour remplacer Ibrahimovic

Comme lors de chaque mercato depuis l'arrivée des Qataris au PSG, les noms de stars qui doivent signer au sein du club de la capitale sont légion. Celui de Neymar en fait partie et selon Mundo Deportivo, qui cite des "sources françaises" pour renforcer la pertinence de son information (laquelle, il faut bien l'avouer, ne l'est pas du tout), il serait crédible pour remplacer Zlatan Ibrahimovic, en fin de contrat en 2016... pour le moment. Le géant Suédois s'est rendu au Qatar en juin dernier pour négocier le prolongement de son bail d'une année supplémentaire. 

Une clause libératoire colossale

Seulement voilà : deux obstacles de taille se dressent devant la route du PSG pour qu'un tel transfert se réalise un jour. La première, c'est la clause libératoire du Brésilien qui est fixée à 190 millions d'euros. Difficile d'imaginer le club de la capitale payer une telle somme, même si le faire-play financier devrait être plus adouci à son égard dans un an. 

Le Barça pas prêt de se séparer de Neymar

La seconde, c'est simplement le fait que le Barça n'a aucune raison de lâcher son phénomène qui est un membre puissant de la prestigieuse MSN (Messi-Suarez-Neymar). Auteur d'un première saison satisfaisante en Catalogne, Neymar a explosé cette année avec 39 buts toute compétition confondue au compteur. Rajoutez à cela son entente parfaite avec Lionel Messi et son âge, seulement 23 ans, et vous obtenez un joueur intransférable qui représente de surcroît l'avenir du club

Mais comme dirait l'autre : il est toujours permis de rêver... 

Vidéo bonus - Quand Téléfoot vous faisait découvrir Neymar