Dans l'actualité récente

Mercato - OL : Fekir s’y verrait bien jusqu’en 2020

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-08-05T13:02:52.488Z, mis à jour 2016-08-05T13:03:42.366Z

Humble et mature, Nabil Fekir s'est livré sur sa blessure de la saison dernière et son avenir avec l'Olympique Lyonnais. Les Gones pourront compter sur lui.

Dans un long entretien paru dans le journal L’Equipe, Nabil Fekir est revenu sur sa terrible saison dernière, marquée par une rupture des ligaments croisés, et son avenir avec l’Olympique Lyonnais.

« S’il faut rester à Lyon jusqu’en 2020… »

Plus mature que jamais, Nabil Fekir a beaucoup appris pendant ses longs mois de convalescence. Il se sait chanceux de faire le métier de footballeur et est donc animé d’une bonne dose d’humilité. Voilà pourquoi la question du mercato ne l’effraie pas. Il se verrait même continuer à l’OL jusqu’à la fin de son contrat actuel, « Je n’ai jamais dit que je voulais aller au PSG. J’ai parlé du PSG, comme d’autres grands clubs. Aujourd’hui, je suis à Lyon, un autre grand club, où je suis bien et je ne manque de rien. Mon contrat va jusqu’en 2020 et, s’il faut rester à Lyon jusqu’en 2020, je le ferai. Je ne suis pas forcément dans un plan de carrière. Il faut laisser le destin faire les choses. On n’est maître de rien. On n’est pas à l’abri d’une blessure et on ne sait pas ce qui peut se passer demain. Il faut vivre au jour le jour et profiter. »

La tête sur les épaules

Si Nabil Fekir n’a pas le melon malgré son talent inouï et les promesses accompagnant ses coups d’éclat, c’est parce que, le 4 septembre dernier, son ascension fulgurante a été stoppée net par une rupture des ligaments croisés du genou droit. Le genre de sale blessure qui vous cloue pendant des mois. Des mois durant lesquels il a rongé son frein mais aussi travaillé sur lui, « Dans ces moments difficiles, on gagne forcément en maturité. Tout est une question de mental. Il faut être patient, prendre le temps de revenir et ne pas se précipiter. » Il ajoute, « Je crois qu’on ne peut pas imaginer à quel point je suis ambitieux. C’est encore plus fort qu’avant. Quand tu es blessé, tu as envie de revenir et montrer que tu n’as rien perdu, que tu es encore meilleur. »

« On va essayer de les titiller au maximum »

Visiblement à l’aise sur un côté du 4-3-3 de Bruno Génésio (même s’il préfère évoluer dans l’axe, en soutien de l’attaquant), Fekir croit beaucoup en son club et en sa capacité à embêter le PSG, « J’espère, en tout cas, que l’OL va revenir au niveau du PSG et même le dépasser. On va essayer de les titiller au maximum dès cette saison. On a un beau projet à Lyon avec un président qui a tout mis en oeuvre pour qu’on se sente au mieux. Maintenant, c’est à nous de jouer. » On en saura un peu plus sur l’écart qui existe entre les deux équipes à l’occasion du Trophée des Champions, qui aura lieu ce samedi.