Mercato OL : pour Lacazette, c'est 100 millions d'euros !

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-05-24T08:48:00.000Z, mis à jour 2015-05-24T09:54:44.000Z

Jean-Michel Aulas a envoyé un message clair et net à ceux qui veulent Lacazette : pour le signer, il faudra mettre 100 millions d'euros sur la table !

Maintenant que la saison est terminée, les différentes équipes vont pouvoir penser mercato et se renforcer en fonction de leurs ambitions. Parmi les feuilletons de l'été, il y aura notamment le cas Lacazette, qui a tapé dans l'oeil de beaucoup de clubs au vu de ses performances sur le terrain.

Meilleur buteur de la saison
S'il n'a pas joué contre Rennes à cause d'une suspension, Alexandre Lacazette a quand même terminé meilleur buteur du Championnat avec 27 réalisations au compteur. Sacré joueur de Ligue 1 de l'année aux trophées UNFP, l'attaquant lyonnais, formé au club, a véritablement franchi un cap en se montrant très à l'aise aux côtés de son compère Nabil Fekir. Le duo a permis à l'équipe d'Hubert Fournier de tenir tête au PSG jusqu'à la 36ème journée. C'est donc logique que Lacazette intéresse les grands d'Europe.

Lacazette au PSG ?
Avec un Ibrahimovic vieillissant et un Edinson Cavani potentiellement sur le départ, le PSG devrait sans doute s'attacher les services d'un attaquant de haut standing dans les semaines à venir. Et il n'aura peut-être pas à aller chercher bien loin en signant, pourquoi pas, Lacazette. Problème ? Jean-Michel Aulas, qui souhaite le conserver, sera très gourmand sur l'indemnité de transfert. Le président de l'OL réclamait 50 millions d'euros il y a quelques jours, et la facture a encore grimpé depuis...

Maintenant, c'est 100 millions !
Samedi soir, après la victoire de Lyon à Rennes (1-0), Jean-Michel Aulas s'est exprimé sur Alexandre Lacazette, "Est-ce qu'il peut aller au PSG ? Oui, mais ça va leur coûter plus de 100 millions. Puisqu'on veut jouer sur cette disponibilité et qu'on a la main, on va en profiter largement. S'ils ont la capacité de mettre 100 millions, on peut prendre rendez-vous. Mais s'ils ne les ont pas, ce n'est pas la peine de prendre rendez-vous." C'est une manière d'envoyer un signal aux intéressés : pour arracher son meilleur joueur, il faudra y mettre le prix...