Mercato : Pourquoi Paqueta n’a pas signé au PSG

Voir le site Téléfoot

000 14C13G
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-10-11T10:57:14.908Z, mis à jour 2018-10-11T11:00:53.338Z

Comme Téléfoot vous le révélait le 2 septembre, Paris s’était mis sur les rangs pour signer le jeune prodige brésilien Lucas Paqueta (21 ans) mais ce dernier a trouvé un accord avec le Milan AC et rejoindra l’Italie en janvier prochain contre 35 millions d’euros (hors bonus). Téléfoot vous explique pourquoi le PSG n’a pu l’attirer.

Avec 9 buts en 24 matches pour sa deuxième saison dans le championnat brésilien, Lucas Paqueta suscitait de nombreuses convoitises en Europe (Manchester City, United, Barcelone, Milan AC et le PSG). Le 2 septembre, Téléfoot vous avez révélé l'intérêt du club parisien pour le milieu offensif. Les dirigeants parisiens avaient commencé à discuter durant l’été avec le club de Flamengo mais à l’époque les contraintes du Fair Play Financier ne leur permettaient pas d’avancer complètement sur le dossier. Le PSG restait confiant et avait maintenu le contact avec le joueur et son entourage mais l’annonce d’une nouvelle enquête diligentée par l’UEFA a remis le champion de France en difficulté. A l’heure actuelle, il ne leur est pas possible d’investir sur un transfert, de surcroît important, sans avoir la garantie de vendre. 

Le joueur était emballé par Paris mais…

Ces derniers jours Paris a demandé un peu de temps pour transmettre une offre officielle mais ni le joueur, ni le club n'ont accepté, Flamengo souhaitant boucler rapidement ce transfert. Dans le même temps, le directeur sportif du Milan AC, Leonardo, fan du joueur, a obtenu gain de cause n’ayant pas les mêmes contraintes que son ancien club. Lucas Paqueta débarquera en janvier prochain en Italie contre un chèque de 35 millions d’euros (+10 millions de bonus). Le club de la capitale a pris acte de la décision même si le joueur avait montré un très grand intérêt pour le challenge proposé par le PSG avec notamment la possibilité de jouer avec son idole Neymar. Ce dossier illustre une nouvelle fois les difficultés du PSG à conclure ce qu'il souhaite sur le marché des transferts avec ses dossiers prioritaires à l'instar de cet été (Kanté, Boateng, Rakitic).