Dans l'actualité récente

Mercato - PSG : Edinson Cavani sur le départ ?

Voir le site Téléfoot

Edinson Cavani (PSG)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-01-12T11:00:08.454Z, mis à jour 2016-01-12T16:29:14.225Z

Selon nos confrères de l'Equipe, l'attaquant uruguayen ne se sentirait pas suffisamment considéré au sein du club de la capitale, de quoi faire ressurgir les rumeurs d'un transfert l'été prochain.

Si tout roule pour le Paris Saint-Germain sur le plan sportif avec une nouvelle victoire contre Bastia le week-end dernier (2-0), tout ne serait pas rose en coulisses. Après Marquinhos qui s'est plaint de son temps de jeu en ce début de mois de janvier, c'est au tour d'Edinson Cavani de brandir la menace d'un départ l'été prochain à en croire les informations de l'Equipe.

Paris préparé pour tout gagner (Téléfoot - janvier 2016)


Un départ en vacances précipité qui passe mal

D'après le quotidien, le clan de l'ancien joueur de Naples n'apprécierait pas le statut qui lui est offert au sein de l'effectif parisien tout comme sa position sur le terrain, sur un côté, l'axe étant occupé par Zlatan Ibrahimovic. Vendredi dernier, celui que le surnomme « El Matador », lié au club de la capitale jusqu'en 2018, est resté sur le banc de touche durant toute la rencontre. Un choix délibéré et assumé par Laurent Blanc qui ferait suite à une réunion tenue à Doha le 30 décembre dernier où plusieurs cadres du vestiaire étaient présents (Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Thiago Motta et Blaise Matuidi). Et le cas de Cavani et de son départ en vacances précipité auraient été évoqués. 


Pas une première !

Blessé à un mollet, l'attaquant uruguayen avait obtenu la permission de son club pour partir deux jours avant plus tôt afin de rejoindre ses enfants, restés en Amérique du Sud. Toujours selon l'Equipe, le fait qu'il se soit précipiter dans le premier avion au lieu d'assister au dernier match de ses partenaires avant la trêve hivernale à Caen (victoire du PSG 3-0) n'aurait pas été vu d'un très bon œil par le board francilien. Une situation qui résonne comme un air de déjà-vu, le joueur ayant déjà fait part d'un certain malaise il y a un an, quasiment jour pour jour, ratant même la reprise lors d'un stage hivernal au Maroc avant d'être sanctionner financièrement et sportivement par son club.

Cavani (PSG) : « Je suis venu à Paris pour jouer numéro 9 » (Téléfoot - novembre 2014)

Mais il y a fort à parier qu'une « petite » revalorisation salariale pourrait calmer les envies de départ d'un joueur qui a déjà fait les choux gras de la presse espagnole en décembre dernier, cette dernière évoquant un intérêt du Real Madrid. Ce qui est sûr, c'est que Laurent Blanc a reconnu ce mardi en conférence de presse que l'attitude de son joueur « pouvait poser problème. Mais il faut se demander si tout cela est justifié. On a discuté à son sujet pour un problème précis, comme d'autres fois, on a parlé d'autres joueurs ».