Dans l'actualité récente

Mercato : Le PSG proposerait 140 millions d’euros pour Cristiano Ronaldo

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-11-05T15:45:17.090Z, mis à jour 2015-11-05T15:50:56.841Z

Alors que la rumeur sur la venue de Cristiano Ronaldo au Paris-Saint Germain prend de l’ampleur, les dirigeants parisiens souhaiteraient proposer 140 millions d’euros au Real Madrid pour attirer le Portugais.

Cristiano Ronaldo est sous contrat au Real Madrid jusqu’en 2018, mais il pourrait bien changer d’air cet été. Depuis quelques temps, le Portugais ne cesse de brouiller les pistes sur son avenir. Si le Paris-Saint Germain ferait le forcing pour le recruter, Manchester United n’aurait pas abandonné l’idée de le rapatrier en Angleterre. Selon The Sun, les dirigeants des Red Devils commenceraient à se faire une raison : ils ne peuvent pas lutter face au PSG.

140 millions d’euros pour CR7 ?

Le tabloïd anglais explique ainsi dans son édition du jour que le PSG aurait l’avantage sur Manchester United quant à une éventuelle arrivée du Portugais. Nasser Al-Khelaïfi et consorts seraient même confiants sur le transfert de Cristiano Ronaldo. Et pour cause, l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani préparerait une offre de 140 millions d’euros.  Cette proposition ne devrait pas laisser insensibles les dirigeants du Real Madrid. Cristiano Ronaldo ne dispose plus que de deux années de contrat en Espagne, et va bientôt souffler ses 31 bougies.



Un geste qui interpelle

Après la rencontre face au Paris-Saint Germain en Ligue des Champions, Cristiano Ronaldo était venu chuchoter à l’oreille de Laurent Blanc. Ce geste a fait couler beaucoup d’encre, mais l’entraîneur du PSG n’a pas souhaité révéler les mots du Portugais. <em>Le Parisien </em>a alors interrogé Stephen Bunard, conférencier et spécialiste de l’analyse des gestes et des comportements.

Pour lui, l’action de Cristiano Ronaldo était préméditée : « Sur l’une des images, on voit Ronaldo le coude posé sur l’épaule de Blanc lui chuchotant quelques mots. Ce dernier le tient par le flanc. Ce sont des rapports qu’on ne voit pas habituellement dans le football, entre un entraîneur et un de ses joueurs. Encore moins lorsqu’ils sont adversaires. Ces codes comportementaux montrent l’intensité de la relation. Mais dans le même temps, lorsque Ronaldo arrive vers Blanc, il ne le regarde pas. C’est étrange. Il y a une sorte de mise à distance, de surveillance du contexte. Son visage n’est pas expressif, il est sous contrôle. Il sait très bien ce qu’il fait. Il n’y a rien de spontané. Ce geste est prémédité. Il sait depuis longtemps qu’il va aller vers lui. Il cligne d’ailleurs peu des yeux lorsqu’il lui parle, cela prouve qu’il est sous contrôle.»

Cristiano Ronaldo était ensuite allé saluer Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG. De quoi donner encore un peu plus d’ampleur à une éventuelle arrivée à Paris.