Dans l'actualité récente

Mercato - Selon la presse portugaise, Jorge Jesus pourrait remplacer Unai Emery

Voir le site Téléfoot

RTX34AAR
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-05-27T10:11:31.869Z, mis à jour 2017-05-29T12:50:40.801Z

La nomination d'Antero Enrique en qualité de directeur sportif du PSG pourrait être suivie par le départ d'Unai Emery. Il serait remplacé par Jorge Jesus (Sporting Portugal).

Depuis quelques heures, la presse portugaise s’enflamme sur le possible recrutement de Jorge Jesus, qui remplacerait alors Unai Emery sur le banc du PSG. Le tout à quelques heures de la finale de la Coupe de France…

Unai Emery remercié ?

Arrivé dans la capitale française avec ses trois Ligue Europa et la promesse d’une révolution, Unai Emery pourrait en repartir aussi sec au terme d’une saison compliquée et décevante. Si ses grandes heures rappelleront qu’il est parvenu à coller 4-0 au FC Barcelone en Ligue des Champions, on retiendra surtout la débâcle face au même adversaire et la perte du titre de champion de France au moment de tirer le bilan. Fragilisé, l’Espagnol pourrait disputer son dernier match à la tête du PSG, samedi soir, à l’occasion de la finale de la Coupe de France. En effet, plusieurs médias portugais s’accordent à dire que les dirigeants Qatari devraient recruter Jorge Jesus, actuel entraîneur du Sporting Portugal.

Un accord de principe ?

Il y a notamment le Diario de Noticias qui affirme qu’il existerait un accord de principe entre Jorge Jesus et le PSG. Le club français serait, ainsi, disposé à mettre 16 millions d’euros sur la table pour dédommager le Sporting Portugal en rachetant ses deux dernières années de contrat. La potentielle arrivée du Portugais serait liée à la nomination récente d’Antero Henrique au poste de directeur sportif. Un choix qui pourrait porter à débat étant donné que Jorge Jesus a été battu par Unai Emery en Ligue Europa, à l’époque où il tenait les rênes du Benfica Lisbonne. Il a néanmoins remporté le championnat portugais à trois reprises (2010, 2014 et 2015).

Quid du résultat de la finale ?

On devrait, en tout cas, connaître l’issue du dossier incessamment sous peu, a priori en début de semaine prochaine. De toute évidence, Unai Emery joue très, très gros samedi soir face au SCO d’Angers. Une défaite précipiterait davantage son limogeage. À l’inverse, une victoire probante pourrait éventuellement lui offrir une bouée en forme de deuxième chance. Mais rien n’est jamais sûr avec le PSG. L’an dernier, Laurent Blanc avait été conforté par ses dirigeants avant de céder sa place, à la surprise générale, au Basque. La situation se répétera-t-elle ?