Mercato PSG : Zlatan Ibrahimovic se verrait bien en MLS

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-07-24T14:26:46.871Z, mis à jour 2015-07-24T14:30:26.962Z

A un an de la fin de son contrat au Paris-Saint Germain, Zlatan Ibrahimovic prépare déjà son futur. Le Suédois se verrait bien évoluer en MLS.

Après Pirlo, Lampard, Gerrard, Villa, Kaka, Giovinco, la Major League Soccer pourrait accueillir une nouvelle star en son sein. Il s’agit de Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois a exprimé son intérêt pour le championnat américain dans une interview.

« Je pense que ce serait une expérience géniale »

Interviewé par Yahoo, Zlatan Ibrahimovic a déclaré sa flamme  à la MLS, lors du stage de présaison du PSG aux Etats-Unis : « Je pense que ce serait une expérience géniale. Je vois que le foot grandit aux Etats-Unis. Je suis venu il y a 10 ans, et le foot n’avait pas le niveau qu’il a aujourd’hui. […] Je ne veux pas être le joueur qui vient à cause de son nom. Si je viens, je veux amener des résultats. Sinon je ne viendrai pas. Je voudrais jouer aux Etats-Unis, absolument. Quelle équipe ? Suis-je autorisé à dire ça ? Non, je ne peux pas dire ça. »

Et l’AC Milan alors ?

Des déclarations qui interviennent au moment où la presse italienne envoie le Suédois à l’AC Milan. Ce vendredi, Sport Mediaset affirme que le club italien a proposé un contrat de trois ans à Zlatan, avec un salaire de six millions d’euros à la clé, soit quasiment trois fois moins que ce qu’il touche à Paris. D’après la chaîne italienne, le PSG le laissera partir une fois qu’il aura trouvé son remplaçant : Angel Di Maria ou Alexandre Lacazette.

En conférence de presse, l’entraîneur de l’AC Milan, Sinisa Mihajlovic, lui a fait un petit appel du pied, dans une ambiance bon enfant : « A propos d’Ibrahimovic, il est libre de venir : je ne sais pas s’il a l’argent pour l’avoir. Trêve de plaisanteries, nous avons une grande équipe, peu importe qui pourait arriver. »

En début de semaine, Zlatan Ibrahimovic avait surpris son monde en indiquant sur son « futur était dans les mains de Mino Raiola », son agent.