Dans l'actualité récente

Mercato - Real Madrid : on reparle de Robert Lewandowski

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-08-04T15:25:11.385Z, mis à jour 2016-08-04T15:25:57.156Z

Robert Lewandowski rêverait toujours du Real Madrid. Son agent ferait le forcing pour faciliter la transaction entre le Real Madrid et le Bayern Munich. Le club allemand n'est pas vendeur.

L’intérêt mutuel entre Robert Lewandowski et le Real Madrid n’est pas nouveau. Mais le dossier a été réactivé par la presse espagnole qui estime toujours que l’attaquant polonais rêve d’endosser le maillot blanc.

Une réunion

Le Real Madrid et le Bayern Munich se sont affrontés cette semaine en amical (victoire 1-0 pour les Merengue) et, selon As, Cezary Kucharski, agent de Robert Lewandowski, a profité de l’occasion pour faire se rencontrer les présidents Florentino Pérez et Karl-Heinz Rummenigge. Le départ de Jesé au PSG laisse une place vacante dans l’effectif des Merengue et l’attaquant polonais, qui n’a toujours pas signé sa revalorisation salariale avec le club bavarois, s’y verrait bien. C’est pour cela que son représentant fait le forcing.

Lewandowski veut toujours aller au Real

Robert Lewandowski rêve d’aller au Real Madrid et son envie n’est toujours pas passée. Toujours en vacances, il n’était pas présent lors de la réunion entre les différentes parties. Aux dernières nouvelles, le Bayern Munich ne veut pas lâcher son buteur polonais, d’autant que l’alternative dans leur viseur, prénommée Gonzalo Higuain, a rejoint la Juventus Turin. Nous voilà donc dans une impasse, qui pourrait vite devenir complexe. En prime, le Real a des vues sur Alaba…

Le Real obligé de vendre Morata ?

En outre, le Real Madrid va devoir statuer sur l’avenir de Morata avant toute chose. Déjà, parce que la vente de l’Espagnol, rapatrié grâce à une clause de rachat, permettrait de financer la venue du Polonais. Ensuite parce que les dirigeants se voient mal empiler les attaquants de classe mondiale (Benzema, Morata, Lewandowski), sachant qu’il y a déjà Bale et Ronaldo dans le trident. A l’arrivée, l’opération n’est pas impossible, mais elle ne s’annonce pas des plus faciles non plus.