Mercato : Quelles recrues offensives pour le PSG ? Récapitulatif des rumeurs et pourcentage de chances pour chaque joueur de signer !

Mercato : Quelles recrues offensives pour le PSG ? Récapitulatif des rumeurs et pourcentage de chances pour chaque joueur de signer !
Malgré un bon début de saison sur le plan comptable, le Paris Saint-Germain se retrouve régulièrement sous le feu des critiques pour des contre-performances inquiétantes et un jeu pas aussi léché qu’on le voudrait. Pour remédier à cette situation, le club de la capitale devrait recruter cet hiver. Mais qui ?

Troisième de Ligue 1 à cinq points du leader, qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, en course en Coupe de la Ligue et en Coupe de France… A y regarder de plus près, la première partie de saison du Paris Saint-Germain n’est pas si terne que ça. Le club de la capitale a souvent pêché (0-0 face à l’OM), s’est parfois ridiculisé (défaite 3-0 face à Montpellier, match nul 2-2 contre Ludogorets, défaite 2-1 contre Guingamp) et a surtout montré les limites de son effectif. Avec l’exigence parfois trompeuse de l’immédiateté, des têtes sont déjà prêtes à tomber. « Les résultats et le jeu ne sont pas encore au rendez-vous, Emery doit sauter. » « Unai Emery ne donne pas assez de temps de jeu à ses recrues. » « Emery était arrivé pour révolutionner l’équipe, mais il ne change rien. » En substance, voici les diverses réactions que l’on peut entendre et lire un peu partout. Il faut pourtant rappeler qu’Unai Emery et Patrick Kluivert sont arrivés après la guerre. Ils n’ont pas participé au recrutement cet été. Les deux hommes pourraient bien changer la donne cet hiver.

Une doublure à Cavani, priorité absolue

Cette saison, le Paris Saint-Germain a inscrit 32 buts en 17 matches de Ligue 1*, soit un peu moins de deux par rencontre en moyenne. A titre de comparaison, l’AS Monaco en a marqués 53, soit 65% en plus. A la même période la saison passée, le PSG avait fait trembler les filets 40 fois. Cette différence peut s’expliquer par le départ de Zlatan Ibrahimovic, qui n’a pas été remplacé numériquement dans l’effectif du champion de France. Cette saison, Edinson Cavani a inscrit 16 buts en 15 matches de Ligue 1*, soit exactement la moitié de son équipe. L’Uruguayen ne dispose pas d’une doublure capable de faire trembler les filets. Quand il ne marque pas, son équipe ne gagne quasiment jamais : victoire 3-0 contre Metz, 1-1 face à l’ASSE, défaite 2-0 à Toulouse, nul 0-0 dans le Classico, victoire arrachée 2-1 à Bâle.

Cette saison, seuls Thiago Silva (un but), Kurzawa (deux buts), Verratti (deux buts), Lucas (cinq buts), Di Maria (un but), Rabiot (un but), Jesé (un but), Augustin (un but) ont fait trembler les filets en Ligue 1 en dehors d’Edinson Cavani. Des chiffres faibles, surtout pour les attaquants de l’équipe, qui peinent dans la finition. En cas de blessure du Matador, le PSG pourrait bien connaître une pénurie de buts. Le principal enjeu des dirigeants à l’intersaison sera donc de recruter une doublure à Cavani. Patrick Kluivert l’a d’ailleurs confirmé au Journal du Dimanche ce weekend : « Je confirme que je cherche un buteur. On analyse la situation pour faire le meilleur choix. »



Leur pourcentage de chances de signer au PSG cet été

Julian Draxler : 80%

Dimitri Payet : 30%

Ivan Perisic : 20%

Adam Lallana : 5%

Anthony Martial : 5%

Philippe Coutinho : 0%

Yannick Ferreira-Carrasco : 0%

Entre toutes ces rumeurs, l’hiver risque donc d’être bien long au Paris Saint-Germain. Pour voir les premiers mouvements se décider, il faudra attendre l’ouverture du mercato, le 1er janvier. Une chose est certaine pour le moment : Giovanni Lo Celso débarquera dans la capitale française. La première arrivée d’une longue liste ?



*Chiffres arrêtés au 16 décembre 2016


Vidéos associées

News associées