Mercato : Robert Lewandowski au Real Madrid pour 150 millions d'euros ?

Voir le site Téléfoot

RTX4GVO1
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-02-24T12:50:01.663Z, mis à jour 2018-02-24T12:50:01.789Z

Robert Lewandowski se serait rapproché du super agent Pini Zahavi, sans doute pour négocier son transfert au Real Madrid.

Selon le media polonais Przeglad Sportowy, Robert Lewandowski a récemment changé d'agent, lequel se serait empressé d'aller taper à la porte du Real Madrid. Le club Merengue mettrait ainsi 150 millions d'euros sur la table pour s'attacher les services du super attaquant du Bayern Munich.

Changement d'agent

Robert Lewandowski a décidé de changer d'agent. Naguère représenté par Cezary Kucharski, l'attaquant polonais confie désormais ses intérêts à Pini Zahavi, l'homme qui a agi dans l'ombre du transfert retentissant de Neymar au PSG. "C'est un grand honneur et un privilège pour moi de représenter le meilleur attaquant du monde" a confié l'intéressé. On se dit alors qu'un gros coup se prépare pour Lewandowski.

Un transfert au Real Madrid ?

Robert Lewandowski est souvent annoncé du côté du Real Madrid, le club dont il rêve. Cela tombe bien, les Merengue risquent d'entamer les grandes manœuvres cet été après une saison compliquée. Selon les informations de Przeglad Sportowy, Pini Zahavi aurait déjà pris contact avec les dirigeants du club espagnol, prêts à dépenser 150 millions d'euros pour s'offrir le Polonais sous contrat avec le Bayern jusqu'en 2021. Les négociations promettent d'être compliquées, les Bavarois refusant d'écouter les offres.

"Pour le moment, je n'y pense pas"

En tout cas, Robert Lewandowski reste pour le moment concentré sur sa saison avec le Bayern Munich, suggérant qu'il n'ira pas au bras de fer. Interrogé par Kicker à ce sujet, il a expliqué, "à l'heure actuelle, je n'y pense pas. Si aujourd'hui, en tant que joueur du Bayern, je commence à penser aux rumeurs m'envoyant au Real Madrid, alors ce ne serait pas bon pour moi car je ne serais pas concentré sur mon équipe". Au fond, il doit quand même y penser un peu.