Insolite : Nîmes crée une cagnotte en ligne pour recruter Samuel Eto’o

Voir le site Téléfoot

Eto'o garde ses 'secrets', mais refuse de 'céder au chantage'
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-07-31T16:35:30.589Z, mis à jour 2018-07-31T16:37:02.644Z

L’un des meilleurs attaquants africains de l’histoire pourrait enfin connaître le championnat français selon footmercato. Et le Nimes Olympique s’est en quelque sorte positionné pour le recruter.

Après des passages en Espagne, en Italie et en Angleterre, Samuel Eto’o pourrait à 37 ans découvrir la Ligue 1 selon les informations de footmercato. Présent en Turquie depuis 2015, certains bruits sur le web évoquent un intérêt de Nîmes fraîchement promu parmi l’élite… et le club n'a pas hésité à plaisanter de cette rumeur !


Le club lance une cagnotte en ligne pour recruter Eto’o !

Suite à la publication de l’article de Footmercato indiquant qu’un proche de l’attaquant Camerounais affirmait que Samuel Eto’o voulait évoluer en France et que des contacts avaient été noués, plusieurs rumeurs ont été sorties. L’une d’entre elle l’envoyait du côté du Nîmes Olympiques. A ce sujet, le club du sud de la France a préféré répondre avec humour en lançant une cagnotte en ligne pour financer la venue du joueur comme l’a indiqué le Community manager du club !



Et Samuel Eto’o propose de donner de l’argent !

En plus de l’ancien pensionnaire de Ligue 2, le joueur de Konyaspor était aussi envoyé du côté de l’Olympique de Marseille, de l’AS Monaco ou de l’AS Saint-Etienne. Nîmes figure donc aussi parmi les équipes susceptibles d’accueillir Samuel Eto’o  selon certaines rumeurs mais ne dispose pas des fonds comparables aux autres formations. Peu actif sur les réseaux sociaux, le joueur camerounais a cependant répondu à la proposition de cagnotte en ligne des Crocodiles en proposant lui-même d’y participer ! Dans la foulée Denis Bouanga, numéro 10 du club a même proposé de lui laisser son numéro !