Messi ne veut pas comaprer l'Argentine avec le FC Barcelone

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-07-15T08:31:00.000Z, mis à jour 2011-07-15T08:37:04.000Z

L'Argentine de Leo Messi s'est qualifiée, in extremis, pour les quarts de finale de la Copa America. Le petit numéro 10 a brillé, mais la comparaison avec son niveau au FC Barcelone subsiste.

Dans le 3ème et dernier match de poule disputé par la sélection Argentine face au Costa Rica, Leo Messi a montré aux sceptiques qu'il était bel et bien le meilleur joueur du monde, en distribuant les offrandes à ses partenaires.



En conférence de presse, l‘attaquant du Barça est revenu sur les critiques très dures dont il a été victime en Argentine après les deux premiers matches, très médiocres, de Copa America. Il ne s'est pas découragé : « Ce n'est pas la première fois que je joue mal, avec la sélection ou mon club, et j'ai toujours voulu me dépasser ». Il a aussi ajouté que « rien ne changera ma décision de jouer avec la sélection. Je joue avec l'Argentine parce que j'y tiens ».




L'optimisme est en tous cas de rigueur du côté de la Pulga : « Nous n'avons pas fait ce que nous voulions contre la Bolivie et la Colombie parce que nous avons tous mal joué et les choses se sont mal passées, mais grâce à Dieu contre le Costa Rica tout a été différent... Je me sens bien, les gens sont derrière nous et nous savons qu'une autre Copa commence ». Avec l'Uruguay qui se profile en quarts : « C'est une grande sélection qui travaille ensemble depuis longtemps ».




Evidemment, on ne peut évoquer Messi sans penser à ses performances éclatantes en club. Une ombre dont l'Argentin veut se débarrasser : « C'est une erreur de comparer la sélection avec le Barça parce qu'à Barcelone nous travaillons ensemble depuis longtemps, nous avons « saisi » les choses ; ici nous voulons y ressembler un peu, garder le ballon et jouer, mais on ne peut faire de comparaison au niveau collectif ou individuel ». Si les résultats, eux, pouvaient être similaires...


Le lauréat des deux derniers Ballons d'Or tentera donc d'ajouter un titre en sélection à son palmarès déjà phénoménal. Messi parviendra t-il à offrir la Copa America à cette Argentine encore brouillonne ?