Dans l'actualité récente

Mexique : Gignac va jouer une nouvelle finale

Voir le site Téléfoot

André-Pierre Gignac
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-05-22T08:37:29.376Z, mis à jour 2017-05-22T09:43:51.070Z

Les Tigres de Monterrey se sont qualifiés pour la finale du championnat de clôture 2017 au Mexique en disposant dimanche de Tijuana 2-0. Gignac, double passeur, s'est, une fois encore, montré décisif.

En finale du championnat de clôture 2017 au Mexique, les Tigres de Monterrey affronteront les Chivas de Guadalajara. Match aller ce jeudi.

Les Tigres pour un doublé

Vainqueur du tournoi d'ouverture 2016, les Tigres vont-ils réaliser le doublé qui leur avait échappé la saison précédente? André-Pierre Gignac et ses coéquipiers se voient en tout cas offrir une occasion unique de marquer les esprits après leur qualification pour la finale du championnat de clôture chèrement acquise ce dimanche face à Tijuana (2-0). À l'aller, les Tigres, champions en titre, s'étaient imposés sur le même score. Un exploit de l'ordre de l'ordinaire pour Monterrey qui va disputer sa cinquième finale depuis 2010 et l'arrivée du Brésilien Ricardo Ferretti à la tête de l'équipe.

La 5e finale pour Gignac avec les Tigres

Ce dimanche, l'international français n'a pas marqué mais a largement contribué au succès des siens en livrant deux passes décisives. La première à destination de Javier Aquino (64e) et la seconde pour Jurgen Damm dans les arrêts de jeu (90e+2). Pour l'ancien Marseillais, les distinctions et les accessits commencent aussi à s'accumuler. C'est la cinquième finale toutes compétitions confondues depuis son arrivée au Mexique en 2015 que le joueur s'apprête à disputer (2 finales du tournoi d'ouverture, 2 finales de ligue des champions CONCACAF).

La finale face à Chivas

Face à APG & Co, se dressera en finale l’un des quatre clubs historiques du football mexicain. Les Chivas de Guadalajara se sont qualifiés face aux Diablos de Mexico sans jamais prendre le meilleur sur leurs adversaires (deux nuls 1-1, 2-2) mais à la faveur de leur place au classement général. Privés de finale depuis 2006, ces derniers auront la possibilité d’atteindre les douze titres et d’égaler le record de l’América.

[EXCLU TELEFOOT : Mexique - Gignac dit tout]