Dans l'actualité récente

Le MHSC est en finale de la Coupe de la Ligue !

Voir le site Téléfoot

Montpellier mate Lorient
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-01-19T09:24:00.000Z, mis à jour 2011-01-19T09:24:00.000Z

Le MHSC est en finale de la Coupe de la Ligue. Hier, à la Mosson, Montpellier a battu le PSG 1-0 dans les prolongations. Une victoire historique du MHSC ; " une grosse déception " pour Kombouaré.

Le MHSC est en finale de la Coupe de la Ligue grâce à sa victoire sur le PSG (1-0) hier à la Mosson. « Quelque chose de beau pour René Girard » ; « une grosse déception » pour Kombouaré.


Hier, le MHSC s'est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue en s'imposant 1-0 face au PSG. A la Mosson, après un match âpre, les hommes de René Girard ont fait preuve d'abnégation et profité de l'infériorité numérique du PSG (Chantôme s'est fait exclure à la 89ème minute): en toute fin de la prolongation, servi par Geoffrey Dernis, Olivier Giroud a récompensé les efforts de Montpellier en inscrivant le but victorieux d'une tête rageuse. Grégory Coupet, qui retrouvait hier une place de titulaire et a sauvé plusieurs occasions en 1ère période, n'a rien pu faire sur ce coup-là.


Le MHSC s'est donc qualifié pour la 1ère fois de son histoire en finale de la Coupe de la Ligue. Déjouant tous les pronostics, Montpellier a montré son plus beau visage. Il a fallu une bonne défense du PSG pour calmer les ardeurs d'un Younes Belhanda très remuant et d'un Marco Estrada en pleine confiance. Dominateurs face à un PSG moins séduisant qu'à l'accoutumée, Montpellier a bien mérité son ticket en finale. Le PSG, lui, peut oublier son rêve de finale contre l'OM et n'ajoutera pas cette année à son palmarès une 4ème Coupe de la Ligue.



Pour René Girard, l'entraîneur du MHSC, cette place en finale de la Coupe de la Ligue est très importante. Malmenés en championnat, les Montpelliérains ont réalisé hier « quelque chose de beau ». « On a fait un match plein, on n'a jamais eu peur de cette équipe » a-t-il précisé. Le héros de la soirée, Giroud, n'a pas caché sa joie non plus : « quand j'ai marqué, j'avais l'impression d'être sur une autre planète », a-t-il déclaré. Désormais, le PSG ne jouera plus sur quatre tableaux. « Une grosse déception » pour Antoine Kombouaré qui considère avoir pourtant « fait un très grand match ».


Le MHSC avait jusqu'à présent perdu trois fois en demi-finale de la compétition. Après ce beau succès, le club de Louis Nicollin pourra fièrement aller au Stade de France, le 23 avril prochain.