Milan AC - Officiel : Adil Rami débarque en prêt

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-10-17T13:44:00.000Z, mis à jour 2013-10-17T13:49:47.000Z

Depuis plusieurs jours, le prêt d'Adil Rami au Milan AC est évoqué par la presse. C'est désormais officiel. Valence a confirmé que son défenseur évoluerait en Lombardie jusqu'à la fin de la saison.

Les relations entre Adil Rami et son entraîneur Miroslav Djukic ont certainement incité le défenseur français à plier bagages. Récemment, l'ancien Lillois avait critiqué publiquement son entraîneur. « Djukic ne parle pas en face (...) Je ne m'entends pas bien avec lui », avait-il déclaré à la Cadena Ser. Depuis, Rami était écarté du groupe professionnel en attendant de trouver un point de chute. Le Milan AC en a profité.

Milan valide le prêt de Rami
C'était dans les tuyaux depuis quelques jours déjà et la nouvelle a été rendue officielle par le club ché dans la soirée de mercredi. Adil Rami sera prêté au Milan AC jusqu'à la fin de la saison. « Le Valencia CF et l'AC Milan sont parvenus à un accord total pour le prêt d'Adil Rami lors du mercato hivernal », a déclaré la formation espagnole dans un communiqué officiel. Il ne pourra donc pas porter la tenue rossonero avant janvier.

Attendre le mercato hivernal
En effet, il faudra attendre début du mercato hivernal pour que le défenseur tricolore soit officiellement transféré. Ecarté par Valence, Rami pourra toutefois s'entraîner avec l'équipe lombarde. « Rami, jusqu'à l'ouverture de ce marché (ndlr : 1er janvier 2014), a reçu l'autorisation du Valencia CF de s'entraîner avec l'AC Milan ». Il va donc retrouver son ancien coéquipier en sélection : Philippe Mexès.

Prêt avec option d'achat
Adil Rami est prêté au Milan AC jusqu'à la fin de la saison mais le prêt comporte une option d'achat, comme l'a confirmé le club espagnol. « Dans cette transaction, l'équipe italienne a une option sur l'international français ». Selon le quotidien L'Equipe, le montant de cette option d'achat avoisinerait les 6 millions d'euros. Pour mémoire, Valence espérait fixer l'option à 7 millions d'euros.

En Italie, le défenseur français va tenter de relancer sa carrière après une saison compliquée.